L'allocation équivalent retraite en sursis

Mercredi 07 Novembre 2007 - Préparer sa retraite

L'allocation équivalent retraite en sursis

Dans le cadre du projet de loi des Finances, un amendement a été déposé afin de retarder d'un an la suppression de l'allocation équivalent retraite. Cela permettrait au gouvernement d'en débattre à nouveau lors du rendez-vous 2008 où le système des retraites sera complètement remis à plat.

Après avoir exposé son projet de loi des Finances pour 2008 impliquant la suppression de l'Allocation équivalent retraite (AER), le gouvernement devra-t-il revenir sur sa proposition ? Un amendement déposé par les députés UMP Frédéric Lefebvre (Haut-de-Seine), Alain Joyandet (Haute-Saône) et Jérôme Chartier (Val d'Oise) pourrait bien donner un sursis d'un an aux bénéficiaires de cette allocation.
Le texte original prévoyait son abrogation dès le 1er janvier prochain (uniquement pour les nouveaux entrants) afin d'inciter l'emploi des seniors et d'économiser environ 60 millions d'euros. L'amendement propose de reporter cette supression au 1er janvier 2009 et ainsi permettre de nouvelles discussions à ce sujet lors du « rendez-vous 2008 » où l'ensemble du système des retraites sera remis à plat.

 

953 € par mois
L'AER créée en 1998, bénéficie aux chômeurs de 55 à 60 ans qui totalisent 160 trimestres de cotisations validés par l'assurance vieillesse et non-éligibles au dispositif carrières longues ou à l'allocation spécifique de solidarité. Depuis le 1er janvier 2007, le montant de cette allocation est de 953 € par mois. Elle est versée, soit en remplacement de certaines allocations, soit en complément de l'allocation d'aide au retour à l'emploi ou l'allocation chômeurs âgés.
A l'annonce de la suppression de l'AER fin septembre, Force Ouvrière avait vivement critiqué le gouvernement en estimant que cette mesure allait « renvoyer au RMI des salariés privés d’emploi dans un contexte général où les seniors constituent toujours la variable d’ajustement de la politique d’emploi des entreprises ».

 

Rendez-vous le 20 novembre, date à laquelle l'Assemblée nationale doit voter le budget 2008.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

1 commentaire - Voir le commentaire

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION