Recul de l'âge de la retraite : le Medef insiste

Mardi 20 Mai 2008 - Actualités réforme 2010

Recul de l'âge de la retraite : le Medef insiste

Lors d'une conférence de presse, la présidente du Medef, Laurence Parisot, s'est à nouveau prononcée en faveur d'un recul de l'âge légal de la retraite à 63,5 ans. Elle a également évoqué l'emploi des seniors.

 

Depuis l'ouverture des concertations sur la nouvelle étape de la réforme des retraites fin mars, chaque acteur campe sur ses positions. Le gouvernement tout d'abord, se veut inflexible sur le passage aux 41 ans, tandis que les syndicats s'y opposent tout aussi fermement...et du côté des organisations patronales, on défend aussi son point de vue : la présidente du Medef s'est ainsi à nouveau déclarée mardi 20 mai en faveur d'un recul de l'âge légal de la retraite, fixé actuellement à 60 ans.

 

« Une durée de cotisation à 41 ans en 2012 et un âge légal de départ en retraite à 63,5 ans, ce scénario [...] est le seul qui permettrait en 2020 de trouver un équilibre financier du régime général », a estimé la patronne des patrons. Cette déclaration n'est pas la première sur le sujet, la présidente du Medef en a fait plusieurs du même ordre au cours de ces dernières semaines. Le ministre du Travail avait d'ailleurs déjà réfuté cette idée, indiquant que le premier problème du gouvernement était de faire reculer l'âge réel moyen du départ à la retraite qui ne dépasse pas les 59 ans actuellement.

 

« Double tutorat »

Autre thème développé par Laurence Parisot lors de la conférence de presse, l'emploi des seniors. A ce sujet, elle a jugé que la dispense de recherche d'emploi était un « enjeu important » et a affiché son rejet de dispositifs « archi vus ou archi inefficaces », tels que l'idée d'un quota seniors qui a été un temps évoquée. Pour la présidente du Medef, une des solutions viendra du « double tutorat » entre employés seniors et juniors, où le plus âgé apporterait « sa connaissance du métier, son savoir-faire, ses bonnes pratiques de comportement » et où le plus jeune aiderait son aîné à « rester dans le coup ».

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

4 commentaires - Voir les commentaires

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION