L'Agirc

La retraite par métier

L'Agirc

dossier mis à jour en mai 2009

 

L'Association générale des institutions de retraite des cadres (Agirc) est un régime complémentaire institué dès 1947 en faveur des cadres.

Elle a été créée par la Convention collective nationale de retraite et de prévoyance des cadres du 14 mars 1947.

 

 

I. Les bénéficiaires

 

A. Les entreprises concernées

Sont obligatoirement affiliées les personnes appartenant à certaines catégories de salariés visées par la Convention de 1947.

Le régime recouvre aujourd'hui l'ensemble des activités dont les salariés relèvent obligatoirement de l'assurance vieillesse du régime général de sécurité sociale ou de la Mutualité sociale agricole (MSA).

Relèvent ainsi de ce régime tous les salariés, dans les conditions telles que décrites ci-après, ne relevant pas d'un régime spécial de sécurité social, y compris les salariés non titulaires des entreprises relevant d'un régime spécial de sécurité sociale, dès lors qu'ils ne relèvent ni de ce régime spécial de sécurité sociale ni de l'Ircantec.

Pourtant lors de l'établissement de la Convention de 1947, il ne recouvrait que les salariés dont l'activité était représentée au Conseil national du patronat français (CNPF), l'ancêtre du Mouvement des entreprises de France (MEDEF). Son champ d'application a été étendu, et les diverses autres entreprises ont été intégrées au fil des ans. C'est le cas par exemple du personnel non navigant d'Air France ou des Banques Populaires depuis le 1er janvier 1993.

En outre, sans opérer d'affiliation directe à ce régime, certains régimes spéciaux ont été adossés au régime Agirc-Arrco. C'est le cas du régime spécial des Industries Electriques et Gazières depuis 2005.

 


Cliquez ici pour estimer votre retraite