L'assurance vie souffre-t-elle du succès du livret A ?

Préparer sa retraite

L'assurance vie souffre-t-elle du succès du livret A ?

 
L'assurance vie
L'assurance vie est un contrat régi par le code des assurances.
Il s'agit d'un contrat d'épargne, permettant de constituer un capital. En cas de vie, ce capital est acquis à l'épargnant. En cas de décès, il est transmis à la personne préalablement désignée dans le contrat.
 
Les contrats d'assurance vie sont en général proposés par les compagnies d'assurance. Mais ils peuvent également être proposés par des établissements bancaires par le biais de leur filiale d'assurance.
 
Il existe plusieurs sortes de contrats d'assurance vie.
Le contrat mono-support garantit le capital car l'argent est investi en obligations et le capital augmente chaque année des intérêts versés par l'assureur.
Dans le contrat multi-supports, l'investissement suppose une part de spéculation. En effet, en principe il y a une part d'investissement sur un fonds en euros ou un fonds garanti, mais également une part (ou plusieurs parts) d'investissement en actions et en fonds de placement.
 
Il est possible pour une même personne de souscrire plusieurs contrats d'assurance vie.
En outre, les montants des primes (versements) ne sont pas plafonnés.
La prime peut être unique ou périodique. Elle peut même être libre, c'est-à-dire qu'aucune périodicité n'est imposée.
 
En revanche, aucun retrait ne peut en principe être effectué en cours de contrat.
Il existe toutefois certaines possibilités, telles que l'avance sur le contrat, qui correspond en fait à un prêt, ou le rachat partiel, dans le cadre duquel une partie de la somme due au souscripteur est versée et l'autre reste investie dans le contrat. En cas de rachat total, le contrat est résilié.
 
En général, la durée d'un contrat d'assurance vie est au minimum de 8 ans. Mais des durées plus courtes sont également possibles.
 
Le contrat d'assurance vie étant un contrat d'épargne, les dépôts sont rémunérés. Le taux net s'entend déduction faite des différents frais, notamment d'adhésion, de versement et de gestion.
Toutefois, il convient d'ajouter à ces frais différents prélèvements et impôts. En effet, dans le cadre du contrat d'assurance vie mono-support, un prélèvement est effectué annuellement sur le rendement du contrat. Le montant de ce prélèvement est égal à 11 %, correspondant à 8,2 % de Contribution sociale généralisée (CSG), 0,5 % de Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS), 2 % de prélèvement social et et sa contribution additionnelle de 0,3 %.
 
L'assurance vie permet de capitaliser un produit d'épargne à long terme. Il est possible de profiter de son assurance vie sous forme de rente viagère ou de capital.

 


Cliquez ici pour estimer votre retraite