Le plan de sauvegarde bancaire adopté

Jeudi 16 Octobre 2008 - Actualités sur l'épargne retraite

Le plan de sauvegarde bancaire adopté

Le « plan gouvernemental d'urgence en faveur des banques » a été adopté par le Parlement. Il prévoit une somme de 360 milliards d'euros pour soutenir les banques en cette période de crise financière.

 
Si le plan de sauvegarde n'a pas fait l'unanimité, il a toutefois été voté ce mardi par les députés de l'Assemblée Nationale. La majorité UMP, le Nouveau Centre et le PRG ont voté pour tandis que le PS et les Verts se sont abstenus et que le PCF a voté contre. Puis mercredi, les sénateurs ont eux aussi validé ce plan d'urgence, par 200 voix pour contre 29 contre.
 
Ce plan prévoit un soutien de 360 milliards d'euros pour les banques. En effet, en cette période de crise, les banques refusent de se prêter de l'argent entre elles. Pour que les banques puissent emprunter à nouveau, l'Etat, via une structure appelé caisse de refinancement des établissements de crédit, leur prêtera l'argent, en échange d'une commission. Mais avant de leur prêter de l'argent l'Etat va demander des garanties aux banques.
 
Ce plan, déclinaison française du plan adopté dimanche par l'Eurogroupe, vise à remettre en fonctionnement le marché interbancaire pour éviter le rationnement du crédit et une contamination de l'économie « réelle ». Il permettra aussi d'éviter toute faillite d'une banque et de rétablir la confiance sur les marchés financiers.
 
La loi devrait être promulguée d'ici vendredi.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION