Cadres : le recrutement des quinquas a augmenté

Vendredi 25 Avril 2008 - La retraite par métier

Cadres : le recrutement des quinquas a augmenté

Selon une étude publiée par l'Apec le 24 avril, l'embauche des cadres de plus de cinquante ans a connu un vrai boom entre 2001 et 2007. Ces résultats attestent d'une certaine prise de conscience sur l'avenir des retraites.

 

Entre 2001 et 2007, le nombre de cadres de plus de 50 ans embauchés a quasiment doublé (+98%) passant de 6 400 embauches à 12 700 alors que dans le même temps, le nombre total d'embauche n'a augmenté que de 10% passant de 190 200 à 208 200. Ces chiffres ont été publié hier par l'APEC (association pour l'emploi des cadres) à l'occasion d'une étude sur le marché de l'emploi cadre*.

 

Dans le même temps, l'étude révèle qu'en 2003, seuls quatre cadres sur dix étaient encore en activité quand ils faisaient valoir leurs droits à la retraite. Fin 2007, ils étaient plus de six sur dix. L'APEC, s'interrogeant sur ces bon résultats, propose l'hypothèse des effets de la politique du gouvernement en matière de retraite :

 

« La part des cadres de 50 ans et plus dans les recrutements de cadres confirmés (plus de 5 ans d'expérience professionnelle) est passée de 8% en 2001 à 13% en 2007. Et ceci n'est pas un effet secondaire du vieillissement de la population cadre : la part des 50 ans et plus y est stable depuis 2001. Peut-on y voir par contre une conséquence des récents dispositifs législatifs liés à l'âge du départ à la retraite ? ».

 

Les seniors plus touchés par le chômage

Plus loin toutefois, l'Apec nuance ces résultats : si contre toute attente, les cadres quinquagénaires ne sont pas plus licenciés que les autres, quand ils perdent leur emploi leurs difficultés sont plus grandes pour en retrouver un : ainsi leur taux de chômage s'élève à 6,4% contre une moyenne de 3,8% sur l'ensemble de la population (1,6% de chômage pour les moins de 30 ans et 2,9% pour les 30-49 ans).

 

Les cadres souffrent en effet de la connotation négative dûe à l'âge ou sa représentation, alors qu'ils ne le vivent pas comme tel. Il subsiste encore des freins profondément ancrés à leur recrutement au niveau des entreprises, précise l'Apec. Mais paradoxalement, « une fois en poste, les quinquagénaires sont appréciés par les managers notamment pour leur adaptabilité, leur expérience et leur savoir-faire ».

 

 

* Marché de l'emploi cadre : plein emploi et chômage. Y a-t-il réellement une problématique senior ?

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

1 commentaire - Voir le commentaire

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION