41 ans de cotisation : ce qui change

Dossiers réforme retraite

41 ans de cotisation : ce qui change

Les conséquences sur les régimes complémentaires

Le régime Agirc-Arrco et le régime de l'Ircantec sont des régimes par points.

Par conséquent la durée d'assurance ne joue pas en principe dans le calcul du montant de la pension, qui correspond au produit du nombre de points acquis par la valeur de service du point.

 

Toutefois, ce calcul n'est valable que lorsque le participant demande la liquidation de sa pension de retraite complémentaire à partir de l'âge de 65 ans.

S'il la demande à partir de 60 ans mais avant l'âge de 65 ans, le montant de sa pension est affecté d'un coefficient de minoration, dont le montant pourra dépendre du nombre de trimestres manquants pour atteindre, dans le régime général, la durée d'assurance requise pour le service d'une pension à taux plein.

 

En outre, il pourra obtenir la liquidation de sa pension de retraite complémentaire sans que son montant soit affecté d'un coefficient de minoration, à condition qu'l justifie de la durée d'assurance requise pour le service d'une pension à taux plein.

 

Dès lors, l'allongement de la durée d'assurance requise pour le service d'une pension à taux plein rendra plus difficile l'accès à une pension de retraite complémentaire sans coefficient de minoration avant l'âge de 65 ans.

 


Cliquez ici pour estimer votre retraite


Faites nous part de votre témoignage