Cnav : un nouveau look pour un nouveau nom

Mercredi 06 Février 2008 - Préparer sa retraite

Cnav : un nouveau look pour un nouveau nom

Petite révolution depuis le 1er février à la Caisse nationale d'assurance vieillesse : la branche retraite de la Sécurité Sociale change de nom pour devenir « L'Assurance Retraite ». Un nouveau logo ainsi qu'une campagne de communication ont aussi été lancés.

 
A l'instar de la branche maladie de la Sécurité sociale devenue Assurance Maladie il y a quelques années, il faudra désormais appeler la branche retraite de la Sécurité Sociale, « L'Assurance Retraite ». Avec ce nouveau nom, l'Assurance Retraite souhaite « refléter l'image d'un régime qui s'attache à sécuriser et à pérenniser pour les générations à venir le système qu'elle gère », indique la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav) dans un communiqué.
 
La vieillesse évincée
Pour cette nouvelle appellation, la Cnav a ainsi privilégié le mot « retraite » à celui de « vieillesse », jugé « plus négatif, et aujourd’hui en total décalage avec la réalité » pour des retraités qui « ne se sentent pas aujourd’hui appartenir au monde de la vieillesse », explique le communiqué.
 
17 millions de cotisants, 11 millions de retraités
Avec l'arrivée de cette nouvelle identité, l'Assurance Retraite, qui compte près de 17 millions de cotisants et qui verse une retraite à 11 millions de retraités, soit 83% des Français de 60 ans et plus, se dote également d'un nouveau logo (voir la vignette ci-dessus). Il entend « mettre en exergue le coeur de métier de la branche et réaffirme ainsi son unicité. Dans cette logique, une seule identité visuelle remplacera les 20 logos régionaux ».
 
Campagne à 1 300 000 €
Pour enfoncer, le clou, depuis le 21 janvier, l'Assurance Retraite est également à l'initiative d'une campagne de communication, au ton surprenant et qui ne manque pas d'humour. Sous la photo de quatre « jeunes branchés » au look détonant, un slogan « Ne rigolez pas. C'est eux qui vont payer votre retraite » et plus bas une question : « Et qui paiera pour eux ? ».
Le but de cette campagne à 1,3 million d'euros est de « répondre aux inquiétudes des Français sur l'avenir du système de répartition », en rappelant que « c'est la succession naturelle des générations » qui garantit son financement.
 
Les jeunes cotisants en ligne de mire
Après cette première campagne, la Cnav en prévoit une seconde à la rentrée 2008 qui mettra l'accent sur « les services diversifiés mis à disposition des assurés, pour les aider à être acteur de leur futur retraite ». Elle prévoit également la création d'un site internet « ludo-pédagogique » qui ciblera les jeunes cotisants.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION