Cnav : le coût du bug revu à la hausse

Mercredi 03 Juin 2009 - Actualités réforme 2010

Cnav : le coût du bug revu à la hausse

L'erreur informatique découverte il y a quelques semaines va coûter beaucoup plus que prévu à l'Assurance Retraite.

 

Le douze mai dernier, la presse révélait que suite à une erreur informatique qui a duré pendant vingt-cinq ans, des trimestres de cotisation gratuits avaient été attribués par erreur à près d'un million d'assurés, conduisant à un surcoût de près de 300 millions d'euros pour la Cnav.

 

Or, entre temps la Cnav a revu cette estimation à la hausse puisqu'elle a publié hier un communiqué indiquant que cette erreur lui coûterait au minimum 900 millions d'euros, soit trois fois plus que prévu.

 

La présidente de la Cnav, Danièle Karniewicz a expliqué le détail de ce calcul «  Concernant ceux qui sont partis à la retraite pour la période allant du début de l'erreur, en 1984, à fin 2008, le coût s'élève à 300 millions d'euros. Pour l'avenir, puisque ces personnes qui sont parties à la retraite, on va continuer à leur payer la retraite, sur la période 2009-2050, cela fait 600 millions d'euros, soit un total de 900 millions d'euros ».

 

S'agissant du nombre de personnes concernées par l'erreur, lui aussi a été revu à la hausse passant d'un million à « quelques millions d'ici 2050 », a indiqué la présidente de la Cnav.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

41 commentaires - Voir les commentaires

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION