Un bug informatique coûte 300 millions d'euros à l'Assurance vieillesse

Article publié le Mercredi 13 Mai 2009 dans la rubrique : Actualités réforme 2010.

Vos réactions

boubou2807 - Le 15/06/2009 à 14h53

Ah ! et c'est surement en voulant supprimer les bonifications pour enfants aux femmes qu'ils comptent récupérer les 300 millons (ou 600 ou plus ... voir chiffres après affinage)du BUG informatique !

artlisette - Le 04/06/2009 à 19h22

MERCI. AVEC CET ARTICLE, J'AI EU LA RÉPONSE À LA QUESTION QUE JE VOUS AVAIS POSÉE LISETTE ROSENFELD: NÉE EN 1946

bosnetjosiane - Le 23/05/2009 à 10h36

cette erreur remonte du jour au lendemain, c'est bizarre- il faudrait pouvoir faire des contrôles par des personnes neutres- bonne réception

c.laforest - Le 22/05/2009 à 14h55

Il n'y a pas de mot pour qualifier cette erreur ! c'est scandaleux, inadmissible ! qui a trouvé l'erreur ? jespère qu'il sera récompensé !!!!!!!!!!

odile - Le 21/05/2009 à 20h43

c'est vraiment inadmissible quand je pense que l'on ne me valide pas des trimestres durant lesquels je me suis occupée de ma fille handicapée et percevant l'AES de l'époque.....

nadenade - Le 20/05/2009 à 18h52

si on comprend les exemples cités, ce serait un trimestre supplémentaire attribué par chomeur. Une m^me personne ne pouvait bénéficier que d'un trimestre gratuit. Cela ne modifiera pas grand chose à sa retraite. Par contre tous les trimestres additionés coutent en effet fort cher à la sécurité. Mais l'informatique qui remplace tellement de personnes a fait gagner beaucoup d'argent à cette m^me caisse. Les erreurs qu'elles soient humaines ou informatiques existeront toujours.

stephan.gandelin - Le 20/05/2009 à 10h13

Incompréhensible en effet qu'une erreur aussi flagrante puisse perdurée toute ces années. Que dire de ce système ! Les "responsables" peuvent-ils ou vont-ils devroir rendre des comptes ?

marie-christine.peyrot - Le 20/05/2009 à 08h58

effectivement je trouve lamentable que pareil chose arrive, et ceux qui se lèvent très tôt pour aller bosser, et que l'on ponctionne sur tout ce qu'ils touchent eux n' auront rien. Juste le droit de travailler après la retraite pour survivre, comme dd'habitude ah!!l'informatique !!!!!

Alain AP - Le 20/05/2009 à 00h24

Incroyable, insupportable, inadmissible ! C'est désolant, d'autant plus que les responsables ne seront pas inquiétés, et pourquoi d'ailleurs ?

cp - Le 19/05/2009 à 22h30

Mais ou va t-on!! c'est vraiment lamentable au 21è siècle de voir des erreurs aussi monstrueuses!! Moi je n'ai qu'un CAP et à ce jour, je suis scandalisé de constater que des soit disant "têtes" on peut faire d'aussi grosses c.... Bravo le système FRANCAIS on se distingue de jours en jours!! il serait pas normal de payer les erreurs de ces "gros smicars"!!

jpvt - Le 19/05/2009 à 19h05

Un des mal de notre période est cette confiance aveugle en l'informatique. Ce que le programme sort devient vérité absolue. Il ne vient à personne l'idée de faire de temps à autre des vérifications manuelles. Enfin les bénéficiaires de cette erreur ne seront pas pénalisées, mais nous devront contribuer financièrement à boucher le trou ce qui ne semble pas émouvoir l'administration !

rgschmitt - Le 19/05/2009 à 18h43

il n'y a pas que ceux qui se lèvent tot le matin pour se rendre à l'ANPE ils y a également ceux qui se sont levé tôt pour faire un apprentissage (80h la semaine)pendant 3 ans et qui non pas leurs trimestres de validés (car le patron n'a pas côtisé !!! Cela s'appelle travailler pour rien.

PHY - Le 19/05/2009 à 17h58

ou est la personne qui a été à l'origine de ce bug? Touche t-il sa retraite? Il devrait rembourser le trop versé par sa faute

pioux.dominique - Le 19/05/2009 à 16h06

Je suis effarée qu'il se soit passé 25 ans sans que l'on s'aperçoive de ce bug. Cela veut dire qu'on est à la merci de gens peu sérieux, qui nous serrent les boulons et nous font payer par exemple le fameux trou de la sécu, alors que ce sont eux les premiers responsables. Après une vie professionnelle de presque 42 ans et une implicafion syndicale forte, j'en viens à me demander si je ne préfèrerais pas une cotisation personnelle et privée pour la maladie et la retraite, je ne fais plus confiance à ces régimes de protection sociale. Dominique PIOUX (58 ans en octobre et à 18 mois de la retraite)

mccoussman - Le 19/05/2009 à 14h12

cela voudrait dire que cette application informatique censée être conforme aux textes n'a pas été soumise pour vérification à des professionnels de la législation? Etonnant,non ? En tous cas, c'est gravissime!

lavergne.cathy - Le 19/05/2009 à 13h59

C'est lamentable, nous sommes de jour en jour confrontés à des situations qui nous font hérisser le peu de cheveux qui nous restent sur le tête, pensez donc à nos ages!!! Je suppose qu'un telle situation ne viendra jamais perturber nos gouvernants, tous des planqués. Y en a marre.......

secretariatzk - Le 19/05/2009 à 13h51

on doit assumer ses erreurs par conséquent il ne devrait pas y avoir de rectificatif

jpmarolla1 - Le 19/05/2009 à 13h23

Je ne comprends pas trop l'intérêt d'allonger la durée de cotisation et de valider en même temps des trimestres gratuits. D'autant que les chômeurs indemnisés reçoivent des trimestres en sus des indemnités, et les autres rien. (par exemple les gens qui au lieu d'aller poireauter à l'anpe se lèvent le matin pour aller chercher du travail.

roberte60 - Le 19/05/2009 à 12h28

moi je suis à la retraite depuis 2006 et je ne perçois que 640 euros par mois alors que j'ai travaillé pendant près de 40 ans et ai justifié de tous mes trimestres d'activité

patrick.a.nice - Le 19/05/2009 à 12h23

et pourquoi le premier janvier 1955? une date tirée à la loterie?

henriette.ludi - Le 19/05/2009 à 12h04

A qui la faute ? si ce n'est à ces bacs plus 3 ou 4 qui gèrent les données incluses dans les ordinateurs ,et quand on pense qu'il y a plusieurs millions de chomeurs dont la moitié serait parfaitement apte de remplacer ces ignares

grenet.georges - Le 19/05/2009 à 11h56

comment que vous expliquer cela j'ai 176 trimestres et donc ils en faut 160 donc se qui veut dire que mes 16 autres trimestres sont mis à la poubelle et là ou je suis vraiment mécontent c'est au niveau de la retraite complémentaire car eux ne vous aident pas au contraire je le vois sur des années ou j'ai cotisé je ne retrouve plus mes papiers eh bien cela tombe à l'eau

Commentaires sur Un bug informatique coûte 300 millions d'euros à l'Assurance vieillesse

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut à droite.
Sinon cliquez ci-dessous :

S'inscrire


Retour à l'article : Un bug informatique coûte 300 millions d'euros à l'Assurance vieillesse