Cnav : le coût du bug revu à la hausse

Article publié le Mercredi 03 Juin 2009 dans la rubrique : Actualités réforme 2010.

Vos réactions

violette - Le 14/10/2009 à 09h40

Les Français rouspètent mais ne bougent pas. la majorité dite silencieuse paie mais ne descend pas dans la rue pour dire stop.Français grande gueule mais courbe l'échine. le mal Français trop d'alloc.de rsa etc sans travailler.

boulba - Le 06/09/2009 à 11h43

mon epouse est concerné par cette erreur;assistante maternelle, elle a tjrs eu des difficultes majeures pour avoir les 4 trimestres par an, vu le salaire annuel cotisé.En 1983, licenciée,la CRAV accorde 1 trimestre cotisé+2 autres pour 148 jours de chomage indemnisé ( 1 trimestre pour 50 jours) : manque 2 jours de chomage pour avoire au total les 4 au titre de 1983.Dommage mais le compte est bon.Arrive 1985 : rechomage du 16 novembre 1985 au 17 fevrier 1986: la lecture dans les annees 1990 monte que la CRAV a accordé 1 trimestre gratuit pour 1985 et un autre pour 1986. A l'epoque, j'ai interrogé la CRAV qui m'a repondu qu'un trimestre etait validé pour 50 jours de chomage et dans le cas oà la periode de chomage etait à cheval pour 2 annees civiles, la CRAV accordait un trimestre pour chaque année civile...Et ce fut le cas pour les annees suivantes, à chaque periode de chomage , un trimestre etait accordé en trop....le hic est qu'à defaut d'avoir le taux plein, elle n'a toujours pas fait liquider sa retraite et aujourdhui, nous ne savons pas si il y aura correction

roberval50 - Le 13/06/2009 à 16h58

25 ans pour découvrir le bug ? bravo il y a donc quelqu'un qui a fait son boulot. Le gouvernement trouvera bien un système de vases communiquants pour réparer celà, il l'a si bien fait en piquant le supplément de retraite contributive à ceux qui ont cotisé moins de 120 trimestres(4 millions d'ayants droit ...à pas grand chose) pour étoffer l'avantage vieillesse de ceux qui n'ont jamais cotisé !

bosnetjosiane - Le 13/06/2009 à 10h14

il faut arrêter de nous prendre pour des imbéciles, en 1 mois on dramatise une situation pour nous faire culpabiliser et nous faire peur afin que l'on accepte tout et n'importe quoi- tous les travailleurs français devraient s'unir pour créer une association ou autre dans lequel les personnes seraient des bénévoles et auraient un droit de contrôle dans les organismes sociaux de nos salaires. car l'on sait nous informer des catastrophes, mais en ce qui concerne la partie de nos cotisations dépensaient à tord??????

APZ - Le 10/06/2009 à 14h34

depuis 1 an 1/2 à la retraite, bien des questions se posent à lire la publication ainsi que toutes vos réflexions. Pour moi, il faut vérifier "les contenus informatiques", réajuster à la hausse ceux qui sont en dessous de leur valeur retraite réelle et ne pas toucher aux autres. Par contre, petite réflexion quant à tous nos polititiens de droites comme de gauches qui sont payés si cher quand on les voit dormir sur leur banc à l'assemblée Nle, qui ne sont pas réélus et qui sont payés pendant 60 mois au même salaire... etc....ne pourrait-on pas leur piquer des € et les redistibuer aux retraités qui sont dans la misère ainsi qu'à ceux qui travaillent et qui auraient besoin d'un coup de pouce pour joindre les deux bouts en fin de mois Signé APZ

patricia.desjardins - Le 10/06/2009 à 09h59

Ce constat va-t-il avoir des répercussions préjudiciables pour les nouveaux ou très prochainement futurs retraités

perfusé - Le 09/06/2009 à 22h59

La piscine du parlement europeen fait plus de vagues que l'on imagine, eux nagent et nous coulons,cte argent aurait pu contribuer à rectifier cette pseudo erreur.

pat.gei - Le 09/06/2009 à 21h32

Je trouve honteux que l'on s'aperçoive seulement maintenant qu'une erreur s'est produite après tant d'année. Toute les administrations savent bien contrôler les particuliers mais qui contrôle les administrations en général.

n.pradal - Le 09/06/2009 à 17h01

Etant donné que la retraite est calculée sur les 25 "meilleures" années et que l'on doit cotiser 40 ans pour partir,je ne pense pas que quelques trimestres imputés par erreur au titre du chomage - c'est à dire, par définition, les moins bonnes années - puisse influer beaucoup sur le montant de la retraite versée ! Expliquez-moi....

raymond_foucart - Le 09/06/2009 à 10h46

Plutôt que d'enrichir encore et encore nos banquiers voleurs, nous ferions mieux d'investir dans le social en crise. Arrêtons ce CAPITALISME destructeur et déplorable.

monique_veignant - Le 09/06/2009 à 08h22

il faut rectifier cette "erreur" informatique! à compter de 2010 revoir tous les montants érronés et rectifier les retriates! celà fera peut être rentré un peu d'argent dans les caisses!!!!!!!

corado - Le 09/06/2009 à 00h20

Oui c'est très gros !!! Quand je sais qu'en comptabilité tout doit cadrer au centime près... il y en a qui avaient besoin de grosses lunettes !!! A mon avis, il s'agit d'un coup monté pour avoir un prétexte de baisser les retraites, et rallonger le temps de travail... jusqu'à ce que mort s'en suive !!! Quand aux patrons qui harcèlent leurs employés pour qu'ils dégagent le plus tôt possible... on est loin d'un accord bilatéral et, il y aura fabrication d'éléments qui meubleront les pavés de nos villes... les anciens voués à la mendicité pour survivre. Idem aux pays sous-développés qui veulent nous faire la leçon aujourd'hui, en nous mettant toute notre industrie sur le carreau ! Où est le prestige de la France de naguère ??? Que des mots et de la Politique... La place est bonne, ils se battent, y a qu'à voire les revenus qu'ils se palpent... tous ces gens-là, et les malversations !!! De plus on nous raconte n'importe quoi et nous font tout gober... A la fin, c'est toujours le contribuable qui paye, bon gré, mal gré !!!

jjv54 - Le 08/06/2009 à 21h41

La réalité dépasse souvent la fiction ces derniers temps: crises immobiliére aux USA (subprime), banqueroutes en pagaille, escroqueries en milliards d'€ d'abord (SG), puis à une plus grande échelle aux USA pr un seul individu mais où tout le monde a trempé..etc ET maintenant ce soit disant bug...?!! personne n'a jamais réagi en 20 ans..; cela me semble vraiment trop gros ! A qui le crime profite-til ? Qui va payer ce trou ...? la Sécu...?

bartali - Le 08/06/2009 à 20h20

encore de l'esbrouffe pour justifier leurs désirs de repousser l'âge de départ à la retraite, que les élus politiques mettent un peu plus la main à la poche, les députés et sénateurs et autres hauts fonctionnaire sans oublier les grand patrons les banquiers les rentiers qu'ils payent eux aussi que ce ne soit pas toujours le salarié lambda qui trinque ?

lilasmauve61 - Le 08/06/2009 à 19h49

JE N Y CROIS PAS DU TOUT

lusurier-francois - Le 08/06/2009 à 18h44

pas mal,pas mal:l'informatique a bon dos, mais derriére il y a bien un opérateur? dommage pour les futurs retraités,il manquera 600 millions,vive l'administration.

pgh29 - Le 08/06/2009 à 17h04

Mais pourquoi s'obstine-t-on à confier la gouvernance de nos régimes sociaux auxdits partenaires sociaux, représentants de syndicats inutiles, néfastes et incompétents! Un expert international de la sécurité sociale.

bernard.thomasson - Le 08/06/2009 à 16h16

tant mieux pour eux

lydie.sautejeau - Le 08/06/2009 à 15h51

Ou est l'erreur ; quand on voit des retraites de misère, à côté des gros patrons qui coulent des boîtes et s'en vont avec de très grosses indemnités.

prinsdjm - Le 08/06/2009 à 14h47

Je ne crois absolument pas qu'il s'agisse d'un "BUG" involontaire, mais qu'il est issue de la volonté de plusieurs personnes. C'est un acte politique que l'on veut couvrir sous ce prétexte. Il démontre que le système et la structure de la gestion des retraîtes et par ailleurs de la Sécurité sociale est confié à des personnes incompétentes et partisanes. Je suis assez averti de ces techniques pour en parler et pour douter qu'aucun contrôle informatique et comptable, n'est pu détecter cette sois disante "anomalie" technique. pour les personnes averties ce n'est pas crédibles.

mdegroise - Le 08/06/2009 à 14h44

Puisque l'État, annonce de nouvelles réformes, dont la principale est de réinstauré la VIGNETTE AUTO (Mais chut faut pas le dire, il attendait la fin des élections de ce 7 juin) Demandons lui, de verser l’argent dans les caisses de Sécurité Sociale et de Retraite. Ce n’est pas la peine de lui demander de ne pas le faire, puisque c’est déjà programmé.

papyal - Le 08/06/2009 à 14h19

Bah, l'erreur est humaine. Diminuez le coût "politique" de notre chienlit d'élus et vous couvrirez bien vite ce déficit là, voire même l'ensemble du déficit général. Les entreprises ne supporteront plus que le coût "social" et tout rentrera dans l'ordre. Pas difficile à comprendre mais ô combien difficile à mettre en place.

mdegroise - Le 08/06/2009 à 14h17

Il paraît impensable qu'une telle erreur puisse avoir eu lieu pendant une si longue période. Ne serait-ce pas tout simplement une nouvelle augmentation des cotisations salariale que la Cnav voudrait faire supporter aux actifs ? Aujourd'hui des millions de jeunes sont sans emplois et l'État promulgue des lois pour que les seniors restent au travail jusqu'à ce qu'ils en crèvent. En donnant du travail à toute cette jeunesse la caisse reprendrait du souffle, puisque des millions de jeunes seraient actifs et cotiseraient. 25 ans d'erreur! Cela ne me paraît pas réel.

krysalide - Le 08/06/2009 à 14h03

iL ME MANQUE TOUJOURS 11 TRIMESTRES POUR AVOIR SUIVI MON EX-MARI A L'ETRANGER, DONC L'ERREUR NE ME PROFITE PAS, 539.42€/MOIS, UN LOYER DE 416€/MOIS, ET PAS DE DROIT AUX ALLOCS LOGEMENT, ON N'ARRIVERA PAS A ME CULPABILISER. ATTEINTE DE PLUSIEURS AFFECTIONS GRAVES DONT LES TRAITEMENTS NE SONT PAS PRIS EN CHARGE EN TOTALITE, LA LIGUE CONTRE LE CANCER A PAYE MON LOYER DE MARS, JE N'AI PU PAYER QUE 300€ SUR MON LOYER D'AVRIL, JE N'AI PAS PU PAYER MAI. J4AI DÛ DEMANDER A MA MERE (82 ANS) DE M'AIDER POUR 3 MOIS EN 2008 ET 2 MOIS EN 2009... LE SECOURS POPULAIRE M'A NOURRI 3 MOIS, CE MOIS-CI JE N'AI PAS PU Y ALLER CAR IL FAUT PAYER 2€ DE CONTRIBUTION, ET JE NE LES AI PAS. JE MANGE DU RIZ A L'EAU DEPUIS..... JE NE SAIS PLUS, UN JOUR DU RIZ, UN JOUR DES PATES QUE J'AVAIS STOCKES DEPUIS 2007. JE N'AI PAS LE SENTIMENT DE VOLER QUOI QU CE SOIT LA CNAV

ol.francoise - Le 08/06/2009 à 13h41

Quant on voit que le montant de la retraite est calculé sur les 25 meilleures années et non plus sur les 10, ce qui est TRES pénalisant quand on a bourlingué professionnellement, c'est plus que "dilué" et de plus, on n'en touche que 50%, il ne reste pas grand chose... Tous les changements de calculs sont toujours effectués au détriment des particuliers et dans l'intérêt des différentes institutions, donc si certains ont bénéficié de quelques trimestres, tant mieux pour eux, c'est si rare !!!!

vgdf-bertic - Le 08/06/2009 à 13h34

Je trouve cela un peu fort de marc de café. Moi aussi j'espère que l'informaticien a été remercié .........Je souhaiterai que l'on explique ou est l'erreur

j-p.bru - Le 08/06/2009 à 13h33

c'est lamentable.....

rleguennec - Le 08/06/2009 à 13h18

A la mise au point du programme ????Il n’y en a pas eu !!!!!!!! Il est évident que les résultats donnés par le programme informatique n’ont pas été contrôlés, ni vérifiés, ni comparés à des calculs faits par une autre source. Nous avons là affaire à des responsables NAIFS et malheureusement INCOMPÉTENTS. Dans l’administration FRANCAISE, la fainéantise et l’hyper-protection de l’emploi nous coûte très cher. Pauvre France.

mariacontact - Le 08/06/2009 à 13h10

Bonjour, C'est curieux car je vis précisément le contraire: j'ai travaillé dans le privé et dans le public et je prépare mon départ à la retraite du secteur public Or, je me suis apercue d'un dusfonctionnement lié à l'entrée des données: En effet, les logiciels d'entrées des données de la CRAM et de la CNRACL sont différents donc les rentrées de données informatique, donc la lecture informatique est différente entre la CNRACL et la CRAM. La CRAM a une lecture inversée de la CNRACL, donc pour ma part, j'ai rendez-vous avec une personne de la CRAM pour fin juin. La CNRACL m'a demandé que j'obtienne de la CRAM qu'elle change les données qu'elle a entré et qui sont fausses. La CNRACL m'a donné l'information de ce que la CRAM a entré 69 trimestres en trimestres "cotisés" au lieu qu'ils soient inscrits en assurés. Ces 69 trimestres assurés ont été signalés en cotisés apparaissent dans la banque de données de la CNRACL alors que dans le même temps, la CRAM a édité un document indiquant 67 trimestres mais ne disant pas s'ils sont cotisés ou non, transmis à l'hôpital alors que j'ai seulement 47 cotisés . La CNRACL a reconnu que ces entrées de données informatiques sont susceptibles de créer de gros ses difficultés et que je dois demander pour le moins à ce que la CRAM me fasse un certificat de 47 trimestres . Si vous pouvez faire en sorte que les caisse aient un système d'entrées de données identiques- celui de la CNRACL est très clair- ce serait mieux pour tout le monde. Cordialement

meyssonie.claude - Le 08/06/2009 à 13h07

donc pour ma retraite d'ici 5ans je peut deja imaginer ce que je vais toucher( des clopinettes)ils font quoi avec toutes les cotisations que nous versons, la fiesta en chine ou au japon ???

sylvie - Le 08/06/2009 à 12h44

L'informatique a "bon dos"!!! j'y ai travaillé pendant 16 ans...L'erreur est humaine, et la connerie aussi!!! je vais prendre ma retraite dans les 2 ans à venir...Vais-je être pénalisée??? Qui est le traider??? UN DE + ............ Je suis déconcertée...salut à ceux qui réagissent

mélodie56 - Le 08/06/2009 à 12h41

on reste sans voix !! 25ans pour découvrir une erreur ??? les experts comptables n'ont ils pas eu l'attention attirée par les retraites payées ???

marc.de-poltavtseff - Le 08/06/2009 à 12h28

enfin de compte nous sommes les dindons de la farce il faut se battre pour reparation pour nos retaite

cesson - Le 08/06/2009 à 12h25

Comment une telle erreur peut-elle perdurer pendant 25 ans ??? Dans le privé : c'est licenciement sur le champ , sans indemnité. Que compte faire la Cnav pour rectifier ?

pauly.michel - Le 08/06/2009 à 11h51

Le responsable informatique a-t'il été viré ou décoré?

daniel.bourret - Le 08/06/2009 à 11h29

un réajustement et une récupération sont ils envisagés,qui serait éventuellement concerné?

therese.milez - Le 08/06/2009 à 11h15

c est a peine croyable de telles erreurs

cor_dar_one - Le 08/06/2009 à 11h13

Pour ces personnes qui ont touchées plus que ce qu'elles auraient dû toucher, je ne ferais pas de redressement, mais pour la période de 2009 à 2050, je rectifierais au taux qu'elles doivent être payées. Ceci est mont point de vue.

chantal.volpi - Le 08/06/2009 à 11h08

incroyable, car après avoir travaillé 43 ans cotisé 212 trimestres, élevé 4 enfts et recevoir une retraite de 651 € je ne comprends pas ou est passer les erreurs et je ne suis pas la seule dans ce cas.

artlisette - Le 04/06/2009 à 19h20

JE N'ÉTAIS PAS AU COURANT: OÙ PUIS-JE TROUVER CET ARTICLE ET LE CONTENU DES CALCULS ? MERCI D'AVANCE

evelinebatt - Le 03/06/2009 à 19h08

surprenant cette erreur mon mari sa retraite ne monte pas haut,

Commentaires sur Cnav : le coût du bug revu à la hausse

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut à droite.
Sinon cliquez ci-dessous :

S'inscrire


Retour à l'article : Cnav : le coût du bug revu à la hausse