Pénibilité : des négociations bloquées

Article publié le Jeudi 27 Mars 2008 dans la rubrique : La retraite par métier.

Vos réactions

natouta132001 - Le 02/06/2008 à 17h21

je suis agent de service qualifiée ca fait 10 ans que je travaille dans le milieu de l'hygiene, je pense que des personne qui sont en contact permanent avec des produits qu'ont respire tout les jours comme azuroflor, sanidiol, bactopin sont dangereux, doivent partir a la retraite avant sinon a quoi sert de cotiser une retraite si ont ne peux pas en beneficier?

benedde.guy - Le 28/05/2008 à 22h45

Les membres du Medef feraient bien de faire des stages pratique de quelques jours en tant que maneouvre sur les chantiers, ils auraient sans doute un autre regard sur le terme pénibilité.... Moi cela fait 39 ans que j'évolue dans ce métier, mais je ne le conseille à personne, d'autant plus actuellement : je souhaite prendre ma retraite mais à la lecture des textes ci-dessus je pense que ce n'est vraiment pas gagné.

bdanes94 - Le 31/03/2008 à 19h41

Définir la pénibilité vaste programme ! le stress du petit patron qui doit chercher des marchés pour ses quelques ouvriers. Pour ma part j'ai fait 20 de déplacement dans le BTP. cela sera t-il considéré comme pénible? le personnel médical avec les gardes de WE et de nuit Le travail à la chaîne ? je ne voudrai pas être à la place du législateur

odile.louerat - Le 29/03/2008 à 07h17

mon mari exerce depuis l'âge de 15 ans l'activité de peintre automobiles. La peinture pour automobiles ne présenterait-elle pas un danger au même titre que l'amiante ?

catgin59 - Le 28/03/2008 à 06h20

ne cedez pas svp me les sindicats aide soignante j'ai perdu mon metier pour maladie professionnele 35 ans de metier 22 de nuit (aucune reconnaissance) j'ai 52 ans le metier n'est pas de tout repos alors pensez a nous a ceux qui font les nuits+++ ou les 3/8

Commentaires sur Pénibilité : des négociations bloquées

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut à droite.
Sinon cliquez ci-dessous :

S'inscrire


Retour à l'article : Pénibilité : des négociations bloquées