Retraite complémentaire : le Medef se veut rassurant

Article publié le Mercredi 28 Janvier 2009 dans la rubrique : Actualités réforme 2010.

Vos réactions

Francis - Le 02/03/2009 à 17h40

f.guerbas-le 02/03/2009 à 17:30 En effet j'ai déposé mon dossier à la CICAS qui m'a signalé un possible changement début Avril (et ce n'était pas un poisson... selon ses dires). Je suis tombé de haut car pou moi et pour la plupart ces majorations pour enfants étainet l'ultime espoir de réhausser les complémentaires à l'instar de certains employeurs qui n'avaient pas clairement défini les cotisations à minima qu'ils étaient libres de choisir pour les cadres .D'où une perte excessive de points. J'espère que les Syndicats tiendront bon...

a.boulin - Le 20/02/2009 à 15h56

c'est un vrai "marché de dupe". On nous laisse déposer un dossier de retraite 'base et complémentaire', et on ne sait pas à quelle "sauce" on va être traité. Les Cicas n'ont pas les éléments de réponse sur ce qui va se passer après le 1er avril 2009, alors que faire lorsque l'on est né en 1949 et après ? Tout ceci est très paniquant.

jchagneaud - Le 09/02/2009 à 11h35

La très faible incidence, comment sera-t-elle calculée ? pour le cas suivant : 60 ans fin avril, 172 trimestres cotisés et 180 trimestres enregistrés. Quand saurons-nous ce à quoi nous avons droit après 43 ans de travail ? fin mars me parait bien court par rapport au mois de naissance n'est-il pas envisagé des études cas par cas pour les natifs des mois de avril et mai ? Merci de réponse

jose.rosello - Le 02/02/2009 à 12h38

remettre a demain!!! c'est le plus facile!!! et les promesses rendent les enfants heureux...... pas les retraités

JMP57 - Le 02/02/2009 à 12h22

Je pense que "Paulo", "Michel" et "Gilbert" ont fort bien résumé, par leurs remarques et questions pertinentes, les interrogations et inquiétudes légitimes dans lesquelles les personnes des classes 1950, 51 et 52 sont plongées à ce jour. Souvent ces personnes "du privé" ont déjà cumulé le nombre de trimestres cotisés et validés nécessaires avant l'âge de 60 ans (sans surcote !!!). Nous ne sommes pas d'irréductibles "conservateurs",mais nous pouvons légitimement aspirer à une (maigre) retraite sans que nous subissions une "double peine" (après que l'ami BALLADUR se soit déjà occupé (en catimini) du régime des retraites du privé (un soir de Noêl) !!!

gilbert.deblock - Le 02/02/2009 à 11h15

Qu'appelle t on très faible incidence sur les pensions de retraite pour les départs après Avril 2009 2 3 5 pu 10 %,

michel.metz - Le 02/02/2009 à 11h08

Travailler aussi longtemps, et n´avoir qu´une petite retraite. Et si l´on veut travailler plus , aucune Société ne répond aux envois de CV?

paulodejean - Le 30/01/2009 à 16h52

Je trouve pour le moins profondément injuste de vouloir pénaliser les gens qui notamment comme c'est mon cas, ont cotisé pendant 41 ans et ont dores et déjà les conditions à venir pour percevoir une retraite de la CNAVTS, de se voir comme il se dit percevoir entre 60 ans (âge légal de la retraite) et 61, 62 où pourquoi pas 65 ans la seule pension de la CNAVTS. Combien de gens comme moi se retrouveraient dans une situation précaire durant tout ce temps ? En effet, passer d'un salaire de cadre à une pension de environ 1200 euros par mois creusera encore davantage le fossé qui englue de plus en plus de gens dans "la pauvreté". J'espère que si une telle décision devait être prise, la population française saura faire comprendre par une action massive et forte le ras le bol général. D'un côté, les milliards débloqués pour des gens qui ont mis à mal notre économie et de l'autre les travailleurs qui ont durant 41 ans mis leurs compétences au service du pays et que l'on floue sans vergogne. merci de votre attention Paul DEJEAN

Commentaires sur Retraite complémentaire : le Medef se veut rassurant

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut à droite.
Sinon cliquez ci-dessous :

S'inscrire


Retour à l'article : Retraite complémentaire : le Medef se veut rassurant