Mis à la retraite d'office, il perd aux Prud'hommes

Article publié le Mardi 17 Juin 2008 dans la rubrique : Actualités réforme 2010.

Vos réactions

michel.delannoy - Le 21/07/2008 à 11h32

Je suis à la retraite au 1er octobre 2008 d'un poste d'assistante de direction et suis enseignante théâtrale. Je tiens absolument à ne pas m'arrêter tout au moins théâtralement parlant et souhaite absolument continuer mes cours. J'espère simplement que cela ne m'empêchera pas de continuer dès Mi-octobre à poursuivre mes activités d'enseignante à mi-temps ou tiers temps.

yvon.rannou - Le 25/06/2008 à 08h16

c'est comme pour tout, entre parole et réalité, c'est cela la politique.

rennad - Le 19/06/2008 à 14h22

Même chose pour moi, j'ai fait la moitié de ma carrière à EDF, je croyais que la refonte des caisses de retraite allait régler ce type de situation mais cela n'a eu aucun effet. Le refus de ma direction pour poursuivre mon travail de 60 à 65 ans à été prononcé malgré mon opposition. Le total des retraites secteur privé + EDF est en dessous du taux plein EDF (cotisation de 35 ans a EDF), mon total d'années de cotisation est pourtant de 42 ans ! Par contre dans un autre article de presse Jean-Luc Lehocq met en avant sa bonne santé, j'étais depuis 10 ans handicapé (reconnu cotorep à 80 %) ce qui ne m'empêchait pas de travailler sur un poste aménagé de télétravailleur, je crois pouvoir dire que la qualité du travail rendu, la souplesse des horaires était bénéfique à mon entreprise. De quel droit EDF peut "pousser" dehors des gens qui n'ont pas atteint leur pleine retraite ? ou alors il faut, s'il ne sont pas satisfait du travail effectué qu'ils aient le courage de licencier. Au moment ou on demande aux français de cotiser plus longtemps, de ne pas perdre le savoir des gens plus agés sans le transmettre, de prendre en compte les handicaps, EDF dont le président est justement nommé par ces mêmes responsables politiques applique le tranquillement le contraire de ce qui est demandé sans explication et le conseil des prud'hommes va à l'encontre des recommandations d'un président de la république !

Commentaires sur Mis à la retraite d'office, il perd aux Prud'hommes

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut à droite.
Sinon cliquez ci-dessous :

S'inscrire


Retour à l'article : Mis à la retraite d'office, il perd aux Prud'hommes