Retraite : les patrons des TPE doutent

Article publié le Jeudi 03 Juin 2010 dans la rubrique : Actualités réforme 2010.

Vos réactions

jean.coindre - Le 07/06/2010 à 17h07

Ce devrait être un retraite juste et équitable. Prenons comme base une durée de cotisation de 42 ans et un age de départ de 63 ans. 1 une personne entre dans la vie active à 18 ans et cotise donc pendant 45 ans pour une retraite à taux plein. 1 autre personne suit des études longues et entre dans la vie active à 25 ans. Elle peut racheter 12 trimestres et demander sa retraite à taux plein à 64 ans en ayant réellement cotisé que 39 ans pour une retraite à taux plein. Rien de juste ou d'équitable. On nous explique que les personnes ayant commencé à travailler tot deviennent marginales ( en nombre ) par rapport aux autres et que ce calcul ne peut être pris en compte pour cette raison. Les personnes commençant leur carrière professionnelle tôt sont les personnes les moins diplomées et dont les taches sont les plus difficiles, les plus exposées physiquement. La pénibilité pourrait leur être appliquée, ce qui veut dire une réduction des années de cotistions et le poids de cette cotisation serait entièrement porté par la catégorie intermédiaire ou classe moyenne. Le problème posé est le suivant. Si nos jeunes doivent obligatoirement suivre des études longues qui va exécuter ses taches, faudra-t-il faire appel à une immigration massive ou l'ouvrier des prochaines décennies aura-t-il un bac + 2 ou + 3? Voila une face de cette réforme qui mériterait quelques explications. En dehors de la durée des cotisations, de l'age de départ à la retraite d'autres problèmes viennent interférer et l'on se garde bien de les évoqués ce qui annonce une réforme baclée et ratée. En avons nous les moyens ?

mrani - Le 07/06/2010 à 11h50

L'âge de la retraite est un faux problème. Lorsqu'on est bien dans son travail et que l'on se réalise à travers ce que l'on fait on pourrait travailler jusqu'à la veille de notre mort. Le problème c'est que ce n'est pas le cas de tous et toutes. C'est la raison pour laquelle il faut une retraite à la carte et que ceux qui veulent partir tôt qu'ils puissent le faire. C'est à la société et aux entreprises de rendre le travail agréable et surtout source de plaisir. IMR

Commentaires sur Retraite : les patrons des TPE doutent

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut à droite.
Sinon cliquez ci-dessous :

S'inscrire


Retour à l'article : Retraite : les patrons des TPE doutent