Retraite et pénibilité : Xavier Bertrand défend son bilan

Article publié le Jeudi 18 Décembre 2008 dans la rubrique : Actualités réforme 2010.

Vos réactions

bernard.plomb - Le 28/07/2009 à 13h49

bonjour a tous om parle toujour de la penibilite du travail mai jamais des personnes qui travail de nuit pour ma part je travail de nuit depuit 27 annees dans une entreprise du prive et ça commence a faire les personnes qui font les texte devrait venir au boulo et il conprendron vite comme toujuor c'est les meme qui paye

danielgirardi - Le 06/01/2009 à 18h28

travailler en postes matin leve 4h. nuit rentre 6h du matin et ce depuis 163 trimestre il faut que ces personnes dont je fais parti puisse un peu se reposer avant le repos eternel qui lui ne saurait tarder nous sommes vraiment fatigues par ces horaires decales c'est dur maintenant vraiment

riri53 - Le 05/01/2009 à 23h00

le medef qui fasse attention au pleuple le français et l'on a se reveiller mais trés long a s'eteindre .des fois un avitessement aprés tant pis pour eux

paulo - Le 05/01/2009 à 11h35

quel concensus,quel criteres,Mr le ministre j'ai commencé a 15 ans,aujourd'hui j'ai 57 ans et toujours obligé de continuer l'activité,et combien comme moi sont obligé d'aller jusqu'a 60 ans ,qu'elle sanction pour les employeurs qui ont omis de cotiser certains trimestres de leurs employés?

jean-yves.voisin - Le 30/12/2008 à 16h32

Nous parlons de pénibilité au travail, moi cela fait 24 ans que je fais les 3*8 les personnes qui organisent ces réunions devraient ce joindre a nous pour constater ce que fonts les personnes comme travail sur leurs lieux , pendant un cycle de 6 semaines minimum . A bonne entendeur salut . 30/12/2008.( Et pour moi fermeture de site prévue pour mai 2009 , et j'aurais 54 ans et 1/2).

Commentaires sur Retraite et pénibilité : Xavier Bertrand défend son bilan

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut à droite.
Sinon cliquez ci-dessous :

S'inscrire


Retour à l'article : Retraite et pénibilité : Xavier Bertrand défend son bilan