Les syndicats insatisfaits des propositions de Xavier Bertrand

Article publié le Mardi 29 Avril 2008 dans la rubrique : Actualités réforme 2010.

Vos réactions

michounadou - Le 13/05/2008 à 19h25

140% d' augmentation c'est bien pour quelqu'un qui ne connait meme pas le prix de la baguette de pain. 0.8% de retraite c'est le prix de la baguette.

michel.tref - Le 06/05/2008 à 08h23

Cette réforme nécessaire devra de mon point de vue être progessive et tenir compte des critères comme la pénibilité au travail ,les périodes de précarité,les formations professionnelles,les études après le bac ,le nombre d'enfants à charge,les handicaps éventuels du salarié(e) avant et pendant son parcours professionnel.Elle doit revoir le calcul du salaire de référence pour les salariés du privé.Elle doit permettre pour ceux qui le désirent une liquididation de leur retraite à partir de 60 ans sans pénalité si les annuités ne sont pas atteintes.Elle doit garantir à tous et à toute un montant mini basé sur le SMIG.Cette réforme doit garantir un pouvoir d'achat ,elle doit être basée sur la solidarité inter générationnelle et cela d'une façon impérative .

Bernard171951 - Le 05/05/2008 à 13h46

Bonjour: je suis d'accord avec le passage à 41 ans de cotisation. Mais faudrait-il d'abord que les compétences des "seniors" soient reconnues et surtout utilisées, que certains patrons (en particulier des grandes entreprises) reviennent à une gestion plus équilibrée entre la finance et la technique (aujourdhui la technique est dévalorisée, les profits pour les actionnaires sont une obsession )donc, garder les "seniors" pour former les "jeunes". Il devient impératif de ralentir voir d'interdire la fermeture d'entreprises en France voir en Europe pour investir dans les pays à bas-coût. Sinon , il n'y aura plus de travail ni pour les "jeunes", ni de travail et ni de retraite pour les "seniors".

manumo - Le 05/05/2008 à 11h30

Bonjour, Tout à fait d'accord avec ces points de vue!. Je travaille aussi dans le bâtiment, en matière de pénibilité, d'adaptation au gel, la pluie,les températures qui atteignent les 40 degrés, nous sommes gâtés!De plus les salaires ne suivent pas,raisons pour lesquelles le bâtiment a le plus triste reccord de manque de main d'oeuvre. Aujourd'hui, pour faire face à la demande, ce sont des ouvriers étrangers qui prennent ces postes si difficiles et si peu rémunérés! Eux, à la différence des Français (je ne suis pas raciste)acceptent un salaire minimum, car dans leur pays, soit il n'en n'ont pas, manque de travail, mais leur niveau de vie est tellement bas, qu'en France, ce qu'ils gagnent, c'est une petite fortune!. Chaque mois les salaires s'envolent ainsi dans leur famille ,restée au Pays. Et si tous les Français sous payés partaient aux USA par exemple, que deviendrait l'économie de notre cher Pays? Les syndicats ont raison de montrer leur insatisfaction! Donnons du travail à nos jeunes et, laissons le choix aux autres de partir sans pénalité à la retraite au moment où ils le choississent.

penault.elisabeth - Le 30/04/2008 à 11h50

bonjour je pense qu'avant de vouloir rallonger le temps de travail des séniors il faudrait déjà donner du travail aux jeunes, pour leur donner plus de pouvoir d'achat. Les jeunes sont une "locomotive " pour le commerce, ils ont besoin et envie de tout. Leur donner du travail en prenant la place d'un sénior (qui au bout de 40 ans d'activité a bien mérité un peu de repos surtout dans le batiment)serait un pas en avant pour diminuer le chômage et après s'il y a plus de pouvoir d'achat, il y a plus de production donc plus de travail. Je voulais dire également qu'il faudrait peut-être commencé par augmenter la durée de cotisations des régimes spéciaux à 40 ans (le secteur privé ayant déjà subit une augmentation il y a quelques années)pour avoir un peu plus d'équité et ensuite à voir.... Merci d'avoir la possibilité de réagir Mme Penault

Commentaires sur Les syndicats insatisfaits des propositions de Xavier Bertrand

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut à droite.
Sinon cliquez ci-dessous :

S'inscrire


Retour à l'article : Les syndicats insatisfaits des propositions de Xavier Bertrand