Carrières longues : la CFDT dénonce la hausse des durées de cotisation

Article publié le Jeudi 28 Août 2008 dans la rubrique : Actualités réforme 2010.

Vos réactions

dany. - Le 14/11/2008 à 18h03

1+1=3 Expliquez moi comment mais comment on peut justifier 172 trimestres pour un départ à 56 ans quand on à débuté sa carrière à 14 ans vraiment par qui nous sommes gouvernés? 172T.

alainjsn - Le 21/10/2008 à 21h52

oui se serai bien de ne pas revenir en arrière

aroxane66 - Le 06/10/2008 à 15h41

Nous sommes un certain nombre a avoir entrepris des actions, voir site de la CFDT (je ne suis ni militante, ni adhérente), mais seul syndicat ayant un forum http://www.cfdt-retraites.fr/spip.php?article459 Nous avons mis une pétition en ligne Merci de la signer et de la diffuser très largement à vos contacts, aux entreprises (à noter qu'une antenne CGT a signé la pétition) http://www.mesopinions.com/detail-petition.php?ID_PETITION=6b5068ac8146a65d574ebe0092b830c1 Merci à tous

gardechristian - Le 06/10/2008 à 11h47

M. Xavier bertrand, avait annoncé que tous les francais serait sur un pied d'égalité pour la retraite ! on voit le résultat ! création de nouveaux régimes spéciaux 43 ans, 42 ans pour les uns 41 ans pour les autres . elle est belle la justice sociale!

gardechristian - Le 29/09/2008 à 14h25

Ce matin sur RMC, un journaliste pose une question sur le privilége des sénateurs. Celui-ci lui répondit qu'il n'avait pas de priviléges mais des avantages! cela laisse réveur

patouloubleux - Le 26/09/2008 à 10h23

effectivement pour les retraites anticipées il y a des personnes defavorisés j'ai commencé l'année de mes 16 ans a la fin j'aurai 174 trimetres si je pars a 59 ans. j'espere une modification du texte.

lulu35 - Le 22/09/2008 à 13h57

Personnellement j'ai du mal a comprendre pouquoi les séniors s'ont obliges de travailler de plus en plus lontemps allors q'uil y a plein de jeunes au chomages qui se batte quotidiennement pour trouver du travail et qui preine des petits boulots a droite et gauche pour essayer de s'en sortir un jeune 32 ans cherche et ne trouve que petit boulot son père invalide .sa maman a commencé a 14 ans et pense en avoir fait asser et serait tres contente de voir son fils en cdi. Il ne faudrai pas que les parents travail a la place des enfants,car je pense que l'avenir c'est les jeunes (couple mariage enfants maison et consommation )il y a age pour tout

lulu35 - Le 22/09/2008 à 12h18

S'il vous plait . Aider les personnes bien fatiguées apres bien des années de dur labeur a prendre un peu de repos bien mérité

lulu35 - Le 22/09/2008 à 11h59

dur dur de ne pouvoir son du après tant d'années de dur labeur travailler a 14 ans c'est courageux

lulu35 - Le 22/09/2008 à 11h50

On ne pas dire la véritée mais juste pensée

lulu35 - Le 22/09/2008 à 11h48

Monsieur le Président de le fépublique francaise a du mal a ce rappeler c'est promesses

gardechristian - Le 22/09/2008 à 11h44

Bonjour Alors que l'état injecte toute les années des milliers voire des millions d'euros dans les banlieus pour obtenir la paix sociale envers les jeunes, ne serait-il pas plus judicieux de laisser partir à la retraite des ouvriers ayant déja 42 ans de cotisation même après 2009, et de mettre au travail tous ces jeunes qui s'ennuient dans leur cité.

lulu35 - Le 22/09/2008 à 11h43

Sarkosy na aucune parole un jour c'est blanc un jour c'est noir vive la france et les pauvres francais bien fatigués

gardechristian - Le 18/09/2008 à 09h09

Hier soir je regardais le téle et je suis tombé sur une émission politique. J'ai appris qu'un député ayant effectué 2 mandant avait droit à 2300 euros à son départ en retraite. 43 ans de cotisations pour peut être toucher 1200 euros !Liberté- Egalité-Fraternité

angelo.gallo - Le 18/09/2008 à 09h03

Je suis né le 20 NOVEMBRE 1952, je pensais pouvoir prendre ma retraite au 1er Janvier 2009 car j'aurais 168 trimestres cotisés et validés au 31 Décembre 2008.Après 42 ans de travail dans le bâtiment me voilà sanctionné et doit travailler encore 1 an. Cela est vraiment dégoutant. Angélo

gardechristian - Le 15/09/2008 à 17h54

Si l'éteat à besoin d'argent, qu'il commence par réduire de 50% le nombre de député ainsi que leur salaire, le nombre de ministre et leur salaire ! Suis-je bête, on ne touche pas aux priviléges dans ce pays qui est aussi le mien et le votre. bonne lecture.

myguy - Le 15/09/2008 à 14h37

je suis de tout coeur avec vous,et bravo a chrisaly pour son commentaire,et aux autres aussi,car je suis moi meme dans votre cas.nait en 1954,commencer a travailler a 15 ans,je n,avais plus que 2 annees a faire. mais voila notre cher gouvernement nous rajoute 1 annee de plus,43 ans pour toucher une retraite sur 40 annees.43 ans pour qui,pour quoi.il y en a vraiment marre.je me demande encore comment,avec les millions d,ouvriers que nous sommes,que certains est voter la droite. croyer moi ce n,ai pas mon cas

majic.alain - Le 15/09/2008 à 14h29

C'est honteux de demander à un salarié qui a cotisé dès 14 ans de justifier 172 trimestres. Ne mérite t-il pas une retraite avec 168 trimestres effectués...

alaingravez - Le 12/09/2008 à 11h31

pour certains vous oubliez de dirent que la CFDT a été la premiere organisation syndicale a signé pour le commencement de l'allongement de la durée des cotisations et je sais de quoi je parle j ai milité 30 ans a ce syndicat

alaingravez - Le 11/09/2008 à 06h33

les seules personnes aujourd'hui qui ont encore le courage d'essayer de défendre leurs acquits se sont les fonctionnares alors arrêtons de critiquer nous n'avons même pas su défendre les notres

alaingravez - Le 10/09/2008 à 12h30

de toute maniére vous l'avez voulu ce gourvernement alors maintenant vous allez en baver pendant 5 ans toutes les personnes qui se sentent viser tant mieux pour eux

Irène - Le 09/09/2008 à 12h12

Je suis enseignant-chercheur, donc fonctionnaire. Je travaille en moyenne 50h/semaine afin de tout boucler. On reçoit des dossiers à rédiger et à rendre à des dead lines qui sont incompatibles avec notre emploi du temps planifié journalier. Et tout arrive évidemment en même temps. Comme y arrive moyennant des sacrifices horaires importants, le système charge un peu plus la mule. Je précise qu'on ne récupère pas ces heures, qu'on n'est pas payé en heures supplémentaires, ni complémentaires. Nous avons plus de 2 casquettes: Enseignants, Chercheurs, administratifs, techniciens, préparateurs, secrétaires et quelquefois techniciens de surface... et j'en passe. On prend plus de temps à dire, expliquer, re-dire, re-expliquer, re-vérifier qu'à le faire soit même... quand on n'a pas à le faire refaire finalement soit même. Alors, oui, je suis d'accord avec l'idée de normalisation du temps de travail. Même horaire pour tout le monde. J'y trouverai mon compte

Irène - Le 09/09/2008 à 10h34

Pour en revenir aux fonctionnaires, lorsqu'on parle de réorganiser les services afin de les rendre plus fonctionnels: tollé général. Lorsqu'on parle de ne pas remplacer les départs à la retraite: tollé général. Et pourtant, ce sont les solutions les plus douces qu'une entreprise privée pourrait prendre afin de réaliser des économies !!!!

gardechristian - Le 09/09/2008 à 09h43

Bonjour à tous. Que dire de nos élus nationaux qui cotisent 20 ans mais qui compte double soit équivalent de 40 ans. justice sociale on t'aime!

Hervév - Le 09/09/2008 à 09h33

Il ne s'agit pas de taper sur les fonctionnaires, mais tout simplement de dénoncer les inégalités qui existent dans ce pays. La société française à dans son ensemble mangé son pain blanc, nous sommes dans une période de vache maigre, tout le monde doit faire un effort, y compris les fonctionnaires. Pourquoi leurs acquis ne pourraient ils pas être revus et corrigés comme les autres catégories? Il n'est evidemment pas question de réduire leur revenus, mais de réequilibrer leur temps de travail et le nombre de postes, afin que les choses soient plus équitables. Si ce qu'on dit est vrai, à savoir que 45% du budget de l'état est consacré aux salaires et retraites des fonctionnaires,la note est un peu salée. Nous avons besoin des services publics, ils sont indispensables à la bonne marche du pays,mais ils ne devraient pas connaître de déficit. Dans le même cas, une entreprise privée ne tient pas longtemps. Pourquoi une entreprise publique dégage t'elle des bénéfices dès l'instant ou elle devient privée? Si rien n'est corrigé, c'est quasiment l'ensemble du service public qui disparaîtra, et là on pourra regretté de n'avoir rien fait.

alexandretabac - Le 08/09/2008 à 22h33

j'ai un frere jumeau (nous sommes nes en juillet 1952)nous avons debuté notre carriere en juillet 1966 il est en retraite aujourdhui ,moi pas avant 2010 pour la raison suivante un patron ne m a pas declaré pendant 1ans alors que j ai travaillé chez lui 8 années de nuit 12 heures de suite (boulanger)celas me fera 176 trimestes de travail 44 annees quelle injustice !

raoul.perez1 - Le 08/09/2008 à 16h33

C'est une honte,double car hormis la CFDT les autres Syndicats n'ont pas jugé bon de dire leurs mécontentements au sujet de l'allongement de la durée de cotisation des longues carrieres,evidemment les retraités n'interessent que modérement les syndicats ils sont peu syndiqués.Il vaut mieux s'interesser aux fonctionnaires qui forment l'essentiel des troupes des syndicats,et qui eux partent pour certains à 55 ans voir à 50 ans.Meme moi dans mon cas 52 Ans !!!!De plus les majorations pour enfants ne comptent pas, mon épouse majorations comprises (4 ans) aura cotisé 47 ans s'il y a un combat qui en vaut la peine c'est bien celui la.

Irène - Le 08/09/2008 à 15h58

J'aimerais qu'on arrête un peu de taper sur les fonctionnaires. Vous voulez tous qu'on ne privatise pas les Services Publics (Education, Poste, Transport) et vous tapez tous sur les fonctionnaires. Soyez cohérents ! ou alors privatisons ces Services et fini les nantis et acquis sociaux. La sécurité de l'emploi, on la paye cher. Et avec 1600 euros par mois, je ne me considère pas comme une nantie. Je n'ai droit à rien.

Hervév - Le 08/09/2008 à 14h49

Impossible de totaliser 172 trimestres entre 14 et 56 ans. Ou il y a erreur ou on nous prend pour des demeurés. Né en mars 52, j'ai travaillé en juin 1966. Comme il me manque 4 trimestres, je ne peux prétendre à la retraite cette année. Une année de plus à travailler ne me dérange pas. Le problème est que je dépend maintenant de la nouvelle loi qui prévoit plus de trimestres cotisés, soit 172 ou 171. Si je travaille 4 trimestres de plus, j'en totaliserai 168 en juin 2009, soit 42 années cotisées. Or, la nouvelle loi prévoit de rallonger la durée de cotisations. Certes je n'aurai pas 60 ans, mais si je dois effectuer 172 trimestres, cela me fera tout de même 43 années de travail cotisés. Si le gouvernement décide de mettre la durée de cotisations à 41 ans, et bien que ce soit 41 ans pour tout le monde. Quand bien même une personne n'ait pas 60 ans, si elle totalise les 42 années (168 trimestres obligatoires jusqu'au 30 novembre 2008), qu'on évite de lui demander une ou deux années supplémentaires sous pretexte qu'elle n'as pas 60 ans, dans tous les cas, cette personne aura de toute façon cotisé plus qu'une autre qui aura commencé à travailler à 21 ans et qui aura cotisé 41 ans. Et puis, combien sommes nous encore concernés par les longues carrières? Les personnes nées avant ou en 1951 et qui ont leurs nombre de trimestres cotisés sont actuellement à la retraite. Celles nées en 1952 n'ont pas toutes travaillées en 1966 à l'âge de 14 ans, la moitié ont continués des études jusque au moins 18 ans, et plus encore pour les personnes nées en 1953 1954 et 1955, pour qui l'école était obligatoire jusqu'à 16 ans sauf dérogation. Nous ne sommes donc plus énormémént à représenter les catégories longue carrière. Alors parce que les caisses sont vides, ou que le baby boom commence à coûter cher, la minorité restante des longues carrières devrait faire l'effort de travailler quelques années de plus, par solidarité!! Ben voyons!!! Solidarité? O.K. Alors solidarité pour tout le monde, car il ne devrait pas y avoir plusieurs sortes de français. Qu'on me dise pourquoi les personnes dépendant de certains régimes spéciaux peuvent partir à la retraite avant 60 ans sans avoir cotisé au moins 168 trimestres? Qu'on m'explique pourquoi dans le secteur publique c'est le salaire du dernier semestre,( voir dans certains cas le dernier mois), qui sert de base au calcul de la pension de retraite? alors que dans le secteur privé, notre retraite est calculée sur les 25 meilleures années!!! On nous dit: oui, mais ce sont des acquis sociaux, on n'y touche pas! Evidemment, si on y touche, le pays est paralysé par les grèves. Vu leur nombre, le prolongement de la retraite des longues carrières selon la loi de 2003, coûterait certainement moins cher que de continuer le système de calcul de la retraite de toutes ces personnes privilégiées. Mais je rêve, jamais ces personnes privilégiées ne voudront partager un peu de leurs acquis pour que d'autres s'y retrouvent un peu. Et pourtant, c'est bien à cette catégorie perdante qu'on demande de faire encore un effort, par solidarité, par civisme, par égalité. N'y a t'il pas moyen de redistribuer plus équitablement? Puisque le temps est à la rigueur, que les anciens systèmes sont révolus, puisqu'il faut modifier, à juste titre, le système de répartitions ou de calcul des années cotisées, et bien que TOUS LES FRANCAIS mettent la main à la poche et qu'on mette tout le monde sur le même régime. Si certains acquis sociaux ne peuvent plus être pour les uns, ils ne doivent plus exister pour les autres. Et puisqu'il manque de l'argent, pourquoi ne pas regrouper toutes les caisses de retraite des différents secteurs en une seule? salariés du régime général, artisans commerçants, agriculteurs, profession libérale, fonctionnaires etc... Les valeurs de points acquis selon l'activité ou la catégorie resteraient les mêmes,mais ce regroupement permettrait une plus forte concentration d'argent tout en supprimant d'énormes frais de fonctionnement. Là nous pourrions parler vraiment de solidarité. Mesdames et Messieurs les politiques, syndicalistes, revendicateurs, économistes, informateurs, décideurs et j'en passe, bref, vous tous qui avez le verbe habile, retrouver votre diginité, ayez du bon sens et de la logique, soyez responsable de votre devoir, et ce sera tout en votre honneur.

alaingravez - Le 08/09/2008 à 14h02

une nouvelle fois nous nous sommes fait avoir il fallait sans douter avec sarkozy que pouvons nous prétendre de bien il favorise les classes les plus aisées et les autres trinquent ceux qui ont commencé a 14 ans bientot ils ne pourront même plus partir a la retraite ou alors avec une retraite minable

Irène - Le 08/09/2008 à 11h47

Saviez-vous qu'au départ, les retraites n'existaient pas. Un Président ou Ministre a demandé à ses ministres "A quel âge moyen meurent les français ?" Réponse "A 60 ans". Le fameux Président ou Ministre a alors décrété qu'il donnerait une retraite à partir de 60 ans (espérant évidemment en donner peu et peu longtemps). Les gens commençaient à travailler très tôt avec des horaires de malade et très peu de jours de repos. Avec l'allongement de la durée de la vie, évidement, la donne a changé. Les gens travaillent beaucoup moins d'heures avec quoiqu'on en dise de meilleures conditions de travail et d'hygiène (sauf cas très très rares fort heureusement) et et des semaines de congés en nombre acceptables. Evidemment, c'est un plus. Il ne faut pas cracher dans la soupe. Il faut également demeurer vigilant. Et il faut rester juste. Ce qui me gène moi, ce n'est pas tant l'allongement de la durée de cotisation. Je suis jeune et normalement, j'ai devant moi une espérance de vie confortable. Ce qui me gène, ce sont les pénalités de 5% par an. Qu'on travaille 40 ans au lieu de 42 (pour ma génération, je vais y avoir droit), et qu'on touche ce qui correspond à 40 annuités, OK. Mais qu'en plus, il y ait les pénalités de 5%/année manquante. Ca, ça me fout en rogne, malgré toute ma compréhension du problème !!! Retraitamus

cturboss - Le 08/09/2008 à 11h45

né en décembre 1951 j’aurai bien cotisé 168 trimestres à la fin de cette année 2008 ; mais au lieu de pouvoir partir au 1er janvier 2009 au mieux comme je l‘espérais, ou au pire en ayant cotisé en toute équité un trimestre supplémentaire (169) au 1er avril 2009, je découvre avec stupeur que je ne pourrai prétendre partir qu’au 1er janvier 2010. Quelle inégalité de traitement pour des personnes nées une même année.... surtout dans un pays ou la constitution stipule que « tous les hommes naissent libre et égaux en droit... », cela laisse rêveur !!!! et comment comprendre cette différence ? Cela est à la fois injuste, choquant et immoral, surtout si l’on considère que cette mesure s’appliquait à des personnes qui n’avaient pas eu la chance de naitre dans des familles nanties leur permettant de poursuivre des études, qui bien souvent n’ont pas eu d’autre choix que d’entrer très tôt dans la vie active afin de venir en aide financièrement à leur famille défavorisée, et qui par ailleurs dès ce jeune âge ont dû faire face à des conditions de travail particulièrement difficile (usine, bâtiment, mine, etc....). En ce qui me concerne, durant toute ma carrière et particulièrement durant 6 ans, j’ai cotisé des trimestres en double compte tenu d’un cumul d’emploi, je sais qu’un trimestre et un trimestre mais pour autant était’ il normal alors que je payais des cotisations sur les 2 salaires et que cela ne comptait pas. Par ailleurs si je travaille jusqu’à 60 ans, je totaliserai donc 180 trimestres, pour autant seulement 163 seront pris en compte c'est-à-dire qu’encore une fois, je payerai 17 trimestres supplémentaires « pour la gloire ». En réalité, je suis né le 12/12/1951 et je travaille depuis l’âge de 13 ans et demi (sitôt le certificat d’études primaires obtenu en juin 2005) même s’il est vrai que je n’ai pas cotisé de suite, cela représentera quand même fin 2008, 43,5 années de travail et à terme si rien ne change et si je pars à 60 ans cela représentera 46,5 ans de travail (il est à noter qu’à l’époque, j’effectuais 55 heures par semaine et que je travaillais en équipe et ce jusqu’en 1996). Une augmentation progressive et équitable pourrait être «légitime» puisqu’elle était prévue dans les textes de 2003, mais les textes actuels sont une tromperie par rapport aux promesses faites. . S’il est vrai que par le passé cette mesure a pu "coûter cher" en termes financiers, l’apparition dans les cursus de la scolarité obligatoire jusqu’à 16 ans (cf. loi Debré de 1959 qui a rendu l’école obligatoire à tous les enfants ayant 6 ans au 1er janvier 1959) fait que mécaniquement le nombre des bénéficiaires potentiels va s’effondrer rapidement puisque concernant peu les personnes nées en 1953 qui mathématiquement n’ont pu commencer à travailler avant l’âge de 16 ans. Cette mesure n’en est que plus mesquine et totalement inéquitable, elle rend particulièrement indignes ceux qui doivent en assumer la responsabilité.

xavier.denivet - Le 08/09/2008 à 11h42

je suis tout a fait d'accord avec la CFDT , 42ans de cotisation (mais 40 ans retenues?) 2 années de perdues .Mais pourquoi pas 41 ans sans limite d'age je trouve que pour un ouvrier c'est déja bien car beaucoup ne les passent pas MERCI

christine.scotti - Le 07/09/2008 à 11h03

Pourquoi attendre 42 années de cotisations pour les carrières longues alors que nos dirigeants actuels et anciens touchent une retraite dorées à vie après quelques mois de fonctions pour chacune d'entre elles(on ne parle pas de nombre de trimestre cotisés). Sans parler des avancées obtenues lors de la re négociation des régimes spéciaux encore plus avantageux qu'avant. Nous sommes vraiment les dindons de la farce ! ! ! !

mami.charron - Le 05/09/2008 à 15h32

mon mari né le 091252 aura ses 168 trimestres fin dec 2008 et pensais prendre un repos bien mérité en janv 2009 apres avoir commencé à travailler à l'age de 14 ans ; il est fatigué à des problemes de santé et se rajoute une bonne deprime!c'est la secu qui va etre contente!merci mr x bertrand pour votre justice sociale....

bruyas - Le 04/09/2008 à 19h12

bonjour commancer a trvailler a 14 ans jai actuellement ,166 trimestres maintenant il me faut 172 trimestres cela me parait pas normal je pense que les cyndicat feront leur travail car il faudra trouver une solution

djodeferret - Le 04/09/2008 à 08h34

bonjour c'est un scandale c'est la cram et l'urssaf les coupables il ya eu trop de fraudes et c'est nous les gens honnetes de52et les autres qui vont trinquer il faut porter plainte il faut que le gouvernement revienne à 168 trimestres joel

polomore - Le 03/09/2008 à 11h48

Avec 42 années de cotisation les carrieres longues sont maintenant trop courtes !!! Au 30 novembre 2008 il fallait 168 trimestres au 1 janvier 2009 172: Bravo et merci qui? !!

cdanieldan41 - Le 03/09/2008 à 09h19

quel scandale,alors que je devais prendre ma retraite le 1 janvier après 42 années de travail pénible,maintenant il faut que je travail 1 année de plus,la cram ma dit pas de chance il fallait etre né en 51,je ne vais quand même pas faire un procés a ma mère

asnl 57 - Le 02/09/2008 à 21h57

comment peut on cotiser 172 trimestres entre 14 et 56 ans ,il sont forts dans notre gouvernement de plus il faudrait qu'ils avouent au futures generations qu'elles ne vont pas cotiser 41 ans mais 45 voire 46 ans puisque moi né en 1950,travaillant depuis 1967 je vais cotiser 172 trimestres!!!!VIVEMENT LES ELECTIONS!!!!!!

lray - Le 02/09/2008 à 09h48

Née le 08.12.1949, commencé ma carrière le 01.09.1966 soit 42 ans accomplis et 4 mois supplémentaires jusqu'à un départ au 01.01.2009, je me suis rendue hier à la permanence de la CNAV qui m'informe ne pas pouvoir me donner une date de départ car l'ancien dispositif sur les carrières longues expirait au 01.12.2008 et que la reconduction démarre au 01.01.2009. La CNAV ne peut se prononcer sur les gens concernés du 02.12.2008 au 31.12.2008 !!!! Elle doit m'écrire........

dauphine03 - Le 02/09/2008 à 06h35

C'est une honte ,encore une fois le gourvernement à menti, vivement les legislative pour cette fois voter autre chose que nos menteurs qui sont en place, faire 1 ans de plus c'est scandaleux. nos chers ministres il faudrait avoir travaille comme nous a 15 ans 10à12heures par jour ,là il prendrait surement une autre decision que celle là comme il n'a jamais travailler de sa vie il prend des decision absurde.

majic.alain - Le 01/09/2008 à 22h45

entre les carrières longues cumulé aux travaux pénibles, né en 12/1952 ayant travaillé depuis 1967 avec 35 années en 3x8 on peut imaginer dans quel état on fini... C'est regrettable d'avoir nos monarques qui souhaitent nous voir encore au boulot. C'est avec les cannes qu'il faudra y aller

frahat - Le 01/09/2008 à 22h32

Née en décembre 1954 j'ai commencé à travailler à 14 ans Je trouverais cela tout à fait normal de m'arrêter à 56 ans avec 42 trimestres ........

bruyas - Le 01/09/2008 à 20h35

bonjour commencer a travailler a 14 ans je ne comprent pâs comment ont peut continuer a travallier plus longempt il faudrait mettre tous le monde au meme tarif

chrisaly - Le 01/09/2008 à 19h35

C'est malheureux, mais une bonne guerre mettrait tout le monde à la même enseigne, on est ponctionné de tous les cotés. On en "pique" de plus en plus aux petits, et on en DONNE généreusement aux riches. C'est pire qu'avant 68, je sais de quoi je cause, car je vis beaucoup, beaucoup moins bien. On travaille pour survivre pendant que tous ces "gros" font joujou à la bourse avec notre argent. DEGOUT DEGOUT DEGOUT

gardechristian - Le 01/09/2008 à 18h39

Le Président lors de sa campagne parlait de justice sociale. J'ai commencé à travailler à 13ans et 9 mois, je vais avoir 56 ans en octobre 2008. Fin 2008, j'aurai 170 trimestres mais voila je suis resté 1 ans au chomage. le calcul est vite fait 166 trimestres validés. Alors que pour le autres retraite le gouvernement demande 1 trimestre de plus par ans, nous les longues carriéres en remerciment de toute ces années de labeurs on nous réclament 4 trimestres d'un seul coup. Vive la justice sociale, vive la France.

mcbeltrami - Le 01/09/2008 à 17h37

Nés du 01/01/52 au 30/11/52 commencé à 14 ans 42 ans de travail et 168 trim. Et nés du 01/12/52 au 31/12/52 172 trim. commencé à 14 ans 43 ans de travail chercher l'erreur, XB devrait retourner à l'école, je suis vraiment dégouté. Il faut absolument se bouger ils nous prenent pour des cons. BEBEL94

joseph.goasduff - Le 01/09/2008 à 15h54

Expliquez moi comment comment on peut justifier 172 trimestres pour un départ à 56 ans quand on à débuté sa carrière à 14 ans

joseph.goasduff - Le 01/09/2008 à 15h32

Suite à des fraudes et à une grosse erreur des élus sur la mise en place de ces dispositions, ce sont des travailleurs USES CASSES qui vont faire les frais de cette chose inhumaine

ph.denies - Le 01/09/2008 à 14h32

Les décideurs eux ont travaillé combien de temps et toucheront combien ??? Ayant commencé à 15 ans à 50 H/semaine j' aimerai que les longues carrieres soient comprises, 42/43 années de cotisations c'est bien. Nos parents à l' origine de la S.S ont eux travaillé au moins 45 à 50 ans 50,60 H/semaine Mettez tous les travailleurs au même temps de travail et arrétez de changez les regles au cours du temps. Vous le décideurs, si vous perceviez votre retraite en fonction de votre travail effectué . Vous allez travaillez jusqu' au moins 75 ans

brigoute - Le 01/09/2008 à 14h28

Même si on a le nombre de trimestres requis, on ne peut partir en retraite avant 60 ans si on ne remplit pas certaines conditions. Pour partir en retraite à 59 ans il faut avoir cotisé 5 trimestres avant ses 17 ans. Je suis née en septembre 50, premier emploi en juin 67. Je n'ai donc pas cotisé 5 trimestres avant mes 17 ans, je vais devoir patienter jusq'ua 1er octobre 2010 pour partir en retraite. Encore une injustice.

Dora - Le 01/09/2008 à 13h36

Plus on a travaillé jeune, plus on part tard en retraite. Mon mari n'a jamais été apprenti, a commencé à 14 ans suite dispense pour problème de famille mais cela ne compte pas malgré les cotisations. 58 ans, je dis NON.

cocorico44 - Le 31/08/2008 à 15h07

Surprise ! Surprise ! En fait, on le craignait mais la note est salée ; Il y a 6 mois, il me fallait 162 trimestres cotisés et on vient de m'en demander 166!J'espérais finir fin 2008, alors j'irai encore "bosser" pour un salaire de misère pendant 1 an pour finir à 59 ans ; Un petit effort, messieurs et mesdames les députés et les retraites anticipées ne seront que souvenir du passé

jeanpicai - Le 30/08/2008 à 10h56

les travailleurs des carrieres longues sont encore pénénalisés il faut savoir que seul les trimestres travaillés sont pris en compt les arrets de maladies et les accidents de travail ne valide pas de trimestre alors que les cotisations sont prélevées sur le salaire nos politicient sont de beau parleur et ne pense pas à ceux qui ont fais des aprentisages avec des durée de travail de 60 à 70 par semaime dans les année 1965 - 1968 dés l'age de 14 ans un trimestre de travail à cette époque en vaut deux en 2008

mm.berthelemie - Le 29/08/2008 à 17h49

Nos gouvernants ne devaient rien changer au dispositif dixit (oralement) F. Fillon, X. Bertrand et J.P. Raffarin. Il ne peut s'agir que d'une erreur ou d'une mauvaise interprétation des directives qu'ils ont données !!! Si ce n'est pas le cas ces messieurs perdront, une fois de plus, de leur crédibilité.

cham - Le 29/08/2008 à 00h51

Le gouvernement nous a encore berné et nous sommes les dindons de la farce. Comme d'habitude, nos gouvernants ont profité des vacances estivales pour imposer en katimini leur dictact. Ce sont encore les classes moyennes qui trinquent.

Commentaires sur Carrières longues : la CFDT dénonce la hausse des durées de cotisation

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut à droite.
Sinon cliquez ci-dessous :

S'inscrire


Retour à l'article : Carrières longues : la CFDT dénonce la hausse des durées de cotisation