Agirc-Arrco : la négociation avance lentement

Article publié le Lundi 16 Février 2009 dans la rubrique : Actualités réforme 2010.

Vos réactions

lestilou2 - Le 19/03/2009 à 19h02

Bonsoir, HONTEUX !!!depuis l'age de 14ans je travail a 18ans engagé dans l'armée 173trimestres actuellement et des pinguoins du gouv de sarko viennent nous faire C.... !!! ils attendent que l'on créve afin de pas profiter de notre retraite MERITE honteux d'étre français !!!honteux pauvre france !!

alainlenoir1 - Le 24/02/2009 à 12h46

Le MEDEF propose de reculer l'age de la retraite. Pourquoi tant d'hypocrisie? Le même MEDEF est bien content de pouvoir licencier les seniors à 55 ans: forte baisse de la masse salariale (ils ont des salaires plus importants que le juniors)et acceptation relativement facile après toute une vie de travail. Par contre, si on commencait collectivement à réfléchir au maintien des séniors dans le monde du travail, en tenant compte du transfert des compétences et de l'inévitable dé-mondialisation qui se profile pour demain, cela ne permettrait-il pas de résoudre une grande partie du problème des déficits à venir des régimes AGIRC et ARRCO ?

mdegroise - Le 23/02/2009 à 15h55

Je rejoins M. Grenet georges, il est inadmissible (et le mot me semble encore faible) que les premières années de travail ne soient pas prises en considérations. Il est inadmissible que la valeur du point catégorie ouvrier soit aussi basse. Quels sont les critères réels qui permettent à ces caisses de calculer la valeur du point?

fralex25 - Le 20/02/2009 à 08h39

Vos articles sont bien beaux, mais moi j'aurai 60 ans fin mai 2009 avec 42 ans de cotisations, je ne sais toujours pas si ma complementaire sera versée avec un abattement de 22%. Qui peux me tranquiliser là-dessus. Merci d'avance

grenet.georges - Le 16/02/2009 à 18h45

moi je trouve inamisible en ayant travaillé depuis l'àge de 14 ans et demi que les premières années ne compte pas et en plus ce qui odieux c'est d'avoir cotisé plus de 160 trimestres et que les autres trimestres ne comptent pas pour la retraite, et je tiens tout de même à dire qque ce n'est vraiment pas évident de refaire la complémentaire car moi je me trouve avec un employeur qui a était en liquidation judiciaire et je ne peux pas avoir par le tribunal de commerce de paris le double des documents se qui me fait un trou enfin je trouve ignoble de travailler comme un fou et partir en retraite avec si peu

Commentaires sur Agirc-Arrco : la négociation avance lentement

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut à droite.
Sinon cliquez ci-dessous :

S'inscrire


Retour à l'article : Agirc-Arrco : la négociation avance lentement