41 ans : la CGT dénonce un « passage en force »

Article publié le Vendredi 18 Juillet 2008 dans la rubrique : Actualités réforme 2010.

Vos réactions

polomore - Le 03/09/2008 à 11h49

Une réaction de la CGT sur l'allongement de la durée de cotisation pour les carrières longues serait du plus bel effet en cette rentrée morose

aroxane66 - Le 28/08/2008 à 10h23

Nous sommes très nombreus de 1952 et 1951 à être pris en otages. Mon mari, né le 23/12/52, ne pouvant prendre sa retraite qu'à partir du 1/1/2009 est pénalisé (comme beaucoup d'autres). Le gouvernement, en appliquant les conditiuons de départ liés à la génération fait une faute monumentale. Une grande partie de la génération 51 et 52 est partie en 2008 avec 168 trimestres, ceux qui sont de décembre ne le peuvent pas, en étant nés la même année., on leur demande 172 trimestres. C'est un scandale. Où est l'égalité et la justice?

alain.altier - Le 21/07/2008 à 18h26

il eut été plus judicieux d'y reflechir avant de "pactiser", en compagnie de la cfdt, avec le "medef"!puis d'appeler à la greve mi-juin,(qui a été d'un ridicule: 200 000 manifestants) apres avoir fait la plus grosse gaffe depuis que le syndicalisme existe! A croire que l'on a voulu le tuer! regardez comment "l'histoire" de la caisse noire est partie aux oubliettes!

jmpicar - Le 20/07/2008 à 12h15

Bonjour, Je ne comprends pas que des circulaires aussi importantes soient émises de façon aussi discrète. Pourquoi cacher des mesures aussi injustes qu'impopulaires ? je doute de l'efficacité de cette stratégie puisque, de toute façon, les personnes touchées prendront connaissance, de facto, de la mesure et réagiront d'autant plus efficacement qu'elles se sentiront manipulées. A moins que des mesures intelligentes ne soient prises pour l'emploi des séniors. Ce qui ne semble pas être le cas puisque les emplois aidés (emplois précaires et mal payés qui pourtant donnaient du baume au coeur à ceux qui les exerçaient car pour un chômeur, ce n'est pas rien que de retrouver un emploi,c'est retrouver espoir et dignité). Non, je ne comprends pas.

Commentaires sur 41 ans : la CGT dénonce un « passage en force »

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut à droite.
Sinon cliquez ci-dessous :

S'inscrire


Retour à l'article : 41 ans : la CGT dénonce un « passage en force »