Le COR à la rencontre des syndicats et du patronat

Jeudi 15 Avril 2010 - Actualités réforme 2010

Le COR à la rencontre des syndicats et du patronat

Mercredi 14 avril, le Conseil d'Orientation des Retraites a rencontré les syndicats et le patronat pour s'accorder sur les chiffres et prévisions établies par le COR. Le texte final a été modifié afin de mieux faire ressortir les effets de la crise, qui se traduisent par un manque à gagner de 20 à 25 milliards d'euros en 2020.

 
Au cours de cette réunion, le Medef est revenu sur sa position : le patronat a abandonné ses critiques des chiffres pour montrer que ceux-ci révèlent la nécessité d'agir rapidement.
Jean-Claude Mailly (FO) conteste les prévisions du COR. «Personne ne peut faire des prévisions sérieuses en 2050. C'est Nostradamus, là, ce n'est plus de l'économie.» Il insiste sur le fait que ces prévisions vont «servir à la propagande gouvernementale» pour faire accepter des mesures aux français.
Le syndicat Solidaires interprète les données – sans les contester : «Le catastrophisme n'est pas de mise. […] Il n'y a pas fondamentalement de problème, hors la situation nouvelle créée par la crise.»
 
Pour le président du COR (M. Raphaël Hadas-Lebel) «le défi est immédiat».
L'impératif des mesures à prendre défendu par François Fillon n'est contesté par aucun acteur de la réforme, mais tous ont tous tiré la conclusion à laquelle semble se refuser le gouvernement: augmenter les prélèvements pour financer les retraites.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION