Crainte des Départs massifs pour les mères fonctionnaires

Mardi 27 Juillet 2010 - Actualités réforme 2010

Crainte des Départs massifs pour les mères fonctionnaires

La réforme des retraites met fin au droit à la retraite anticipée pour les mères de 3 enfants ayant 15 ans de services. Pour pouvoir bénéficier de ce droit sans être pénalisées par la décote, ces fonctionnaires doivent faire leur demande avant le 31 décembre 2010.

Le député UMP Laurent Hénart craint de se «retrouver face à des départs massifs». Pour Georges Tron, le secrétaire d'État à la Fonction Publique, ces départs sont «absorbables».


L'évaluation de l'impact exact des départs reste difficile. En effet, personne ne connaît précisément le nombre de femmes qui remplissent les deux conditions et qui sont susceptibles de liquider leurs droits à la retraite avant la fin de l'année.

La fonction publique hospitalière est la première concernée car le personnel est majoritairement féminin. «On constate une énorme demande d'information», déclare-t-on à la Fédération Hospitalière de France.
Selon Sylvie Brunol (CGT), «environ 5 % du personnel hospitalier pourrait prétendre à liquider ses droits», en se basant sur une remontée d'informations provenant d' «une vingtaine de gros établissements». Didier Bernus (FO) ajoute que «les hopitaux ont déjà des difficultés à recruter des infirmiers actuellement».

La même situation se retrouve à l'Éducation nationale. Les calculs du syndicat SE-Unsa fait état de 25 000 enseignantes concernées par la réforme, dont environ la moitié en maternelle et primaire.
La fourchette établie par le SNUipp-FSU (premier syndicat dans le primaire) prévoit entre 11 000 et 13 500 mères.
«Même si seulement une personne sur deux concernées décide de prendre sa retraite d'ici au 31 décembre, on aurait 6 000 enseignants en moins dans le premier degré», souligne Joël Péhau (SE-Unsa). Or seuls 3 000 postes de professeurs des écoles seront offerts en 2011, contre 6 577 en 2010.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

1 commentaire - Voir le commentaire

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION