Le dispositif carrières longues

Préparer sa retraite

Le dispositif carrières longues

dossier mis à jour en mai 2009

 

I. Le régime général, le régime des salariés agricoles et le régime des agents non titulaires des trois fonctions publiques

 

A. Le régime de base

 

a. Les conditions

Le salarié du régime général ouvre ses droits à pension de retraite de base dès l'âge de 60 ans.

La loi prévoit néanmoins plusieurs cas de départ anticipé. Ainsi en est-il du dispositif carrières longues.

En effet, depuis le 1er janvier 2004, les salariés ayant eu une carrière dite longue peuvent obtenir la liquidation de leur pension de retraite du régime général dans les conditions suivantes :

 

- à 56 ans lorsqu'ils justifient d'un début de carrière avant 16 ans, et d'une durée de cotisations dans le régime général, et éventuellement dans un ou plusieurs autres régimes de base obligatoires, égale à la durée d'assurance requise pour le service d'une pension à taux plein majorée de 8 trimestres (soit 168 trimestres jusqu'au 31 décembre 2008, ou pour les assurés nés jusqu'au 31 décembre 1948),

 

- à 58 ans lorsqu'ils justifient d'un début de carrière avant 16 ans, et d'une durée d'assurance ou de périodes reconnues équivalentes, dans le régime général et éventuellement dans un ou plusieurs autres régimes de base obligatoires, au moins égale à la durée d'assurance requise pour le service d'une pension à taux plein majorée de 8 trimestres, dont une durée de cotisations au moins égale à cette durée, minorée de 4 trimestres (soit 168 trimestres d'assurance jusqu'au 31 décembre 2008, ou pour les assurés nés jusqu'au 31 décembre 1948, dont 164 trimestres de cotisations),

 

- à 59 ans lorsqu'ils justifient d'un début de carrière avant 17 ans, et d'une durée d'assurance ou de périodes reconnues équivalentes, dans le régime général et éventuellement dans un ou plusieurs autres régimes de base obligatoires, au moins égale à la durée d'assurance requise pour le service d'une pension à taux plein majorée de 8 trimestres, dont une durée de cotisations au moins égale à la durée d'assurance requise pour le service d'une pension à taux plein (soit 168 trimestres d'assurance jusqu'au 31 décembre 2008, ou pour les assurés nés jusqu'au 31 décembre 1948, dont 160 trimestres de cotisations).

 


Cliquez ici pour estimer votre retraite