Rester à 40 ans de cotisation ? Trop cher selon le COR

Vendredi 04 Avril 2008 - La retraite et l'étranger

Rester à 40 ans de cotisation ? Trop cher selon le COR

Le Conseil d'orientation des retraites a confirmé hier que le maintien à 40 années de cotisations coûterait 4 milliards d'euros de plus en 2020.

 

La semaine passée, pour justifier son refus d'un passage à 41 ans de cotisations, Jean-Claude Mailly secrétaire général de Force Ouvrière, déclarait que cette mesure apporterait « 2 milliards d'euros à l'horizon 2020, c'est-à-dire presque rien ». Suite à cette déclaration, des membres du Conseil d'orientation des retraites (COR) et la direction du Budget ont demandé des précisions au COR qui a ainsi publié une note de synthèse hier.

 

Celle-ci indique que « le maintien à 40 ans de la durée d’assurance requise pour une retraite au taux plein conduirait à une dégradation supplémentaire du besoin de financement des régimes de retraite, du fait d’un moindre report de l’âge effectif moyen de départ en retraite, et d’une pension moyenne plus élevée ». Concrétement, le COR évalue à 4,1 milliards en 2020 et 13,1 milliards en 2050, le surcoût du maintien à 40 ans.

 

De plus, le COR souligne que ces estimations ne concernent que les régimes général et de la fonction publique, qui représentent 55 % des retraites versées. « L'impact sur l'ensemble des systèmes de retraite du maintien de la durée à 40 ans serait plus élevé : outre les régimes alignés, cette mesure aurait un effet très significatif sur les besoins de financement des régimes complémentaires (Arrco-Agirc) ».

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION