Emploi des seniors : nouvelles concertations le 26

Jeudi 19 Juin 2008 - Actualités réforme 2010

Emploi des seniors : nouvelles concertations le 26

Le ministre du Travail Xavier Bertrand a annoncé qu'il réunirait les partenaires sociaux jeudi 26 juin prochain pour débattre à nouveau sur les mesures à prendre pour améliorer le taux d'emploi des seniors.

 

Le groupe de travail chargé de trouver des solutions sur l'emploi des seniors doit rendre ses conclusions le jeudi 26 juin. A cette occasion, Xavier Bertrand ministre du Travail a décidé de réunir à nouveau les partenaires sociaux pour débattre des mesures à mettre en oeuvre.

La ministre de l'Economie Christine Lagarde et Laurent Wauquiez secrétaire d'Etat à l'Emploi devraient également être présents à cette réunion. Ce dernier a par ailleurs dévoilé les ambitions du gouvernement à ce sujet lors d'une conférence devant l'Association des journalistes de l'information sociale (Ajis). Ces mesures figureront dans le projet de loi de finances de la Sécurité Sociale à l'automne prochain.

 

Il est notamment prévu une hausse des cotisations retraites dès 2010 pour les entreprises n'ayant pas signé d'accord spécifique sur les seniors. Pour les signataires d'accords, elles devront prendre des « engagements chiffrés d'amélioration » de leur taux d'emploi des seniors a annoncé Laurent Wauquiez en précisant que les chiffres exigés pourraient être « le nombre de postes occupés par des seniors ou le pourcentage des seniors gardés après 55 ans. [...] Une entreprise ayant aujourd'hui 25 salariés de 55 ans pourrait avoir l'objectif d'en emmener 23 jusqu'à 60 ans ».

 

Faire évoluer la gestion des ressources humaines

De plus, le secrétaire d'Etat prévoit que dès la rentrée, des partenariats avec des entreprises qui « acceptent de faire auditer leur gestion des ressources humaines et d'embauche des seniors » seront entrepris. Les premières entreprises concernées seront celles ayant de l'avance dans le domaine. M Wauquiez a cité pour exemple «Renault Trucks, Areva ou Atoll ». Entre autres pistes d'évolution de la GRH, le secrétaire d'Etat a évoqué la formation dès 45 ans, l'évolution vers des postes moins physiques, ou encore le tutorat qui permet à un senior de transmettre son savoir-faire à un salarié plus jeune.

 

Ces différentes mesures pourraient permettre de faire passer la pilule des 41 ans à la CFDT et la CFE-CGC. Ces deux organisations syndicales avaient en effet soumis le passage à 41 ans de cotisations à la condition d'une amélioration tangible du taux d'emploi des seniors. En revanche, la CGT et FO sont toujours fermement opposés à l'allongement de la durée de cotisations.

 

Le ministre Xavier Bertrand a prévenu qu'il attendait « moins de contradictions » de la part des partenaires sociaux. « Tantôt on me dit que je vais plus loin que les partenaires sociaux, tantôt que je ne vais pas assez loin. Chaque fois, j'entends des reproches », a -t-il déclaré dans un entretien au Parisien mercredi.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

5 commentaires - Voir les commentaires

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION