Caisse d'Epargne et Banque Populaire fusionnent

Jeudi 26 Février 2009 - Actualités sur l'épargne retraite

Caisse d'Epargne et Banque Populaire fusionnent

Les groupes Caisse d'Epargne et Banque Populaire ont annoncé leur fusion ce jeudi. Cette fusion a lieu dans un contexte tendu où les deux établissement affichent des pertes record.

 

Fin 2006 la Caisse d'Epargne et la Banque Populaire créaient Natixis, filiale commune de ces deux banques et première étape de leur rapprochement. Ce rapprochement a été finalisé jeudi avec la fusion de leurs organes centraux respectifs. Au final, les réseaux bancaires, 4 870 agences pour la Caisse d'Epargne, et 3 370 agences pour la Banque Populaire, resteront chacun avec leurs enseignes.

 

Le groupe fusionné sera gouverné par un directoire et un conseil de surveillance. François Pérol, qui était jusqu'à présent secrétaire général adjoint de l'Elysée, a été nommé à sa tête. C'est Philippe Dupont, actuel directeur général de la Banque populaire qui l'a confirmé officiellement ce jeudi. Il a par ailleurs précisé que l'Etat participera au nouveau groupe à hauteur de 5 milliards d'euros.

 

En effet, cette fusion intervient le jour même où Natixis annonce une perte record de 2,8 milliards d'euros. La filiale explique ce résultat désastreux par « un contexte de crise financière qui a particulièrement affecté les banques de financement et d'investissement, conduisant à la faillite de Lehman Brothers et à une dislocation sans précédent des marchés au quatrième trimestre 2008 ».

 

La Banque Populaire a été fortement fragilisée par les mauvais résultats de sa filiale affiche elle aussi une perte de 468 millions d'euros. La Caisse d'Epargne n'est pas en meilleure forme puisqu'en janvier dernier elle avait déjà annoncé la perte d'un milliard d'euros.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION