Régimes spéciaux : une grève massive s'annonce

Jeudi 04 Octobre 2007 - La retraite par métier

Régimes spéciaux : une grève massive s'annonce

 

Au fil des jours, les syndicats sont de plus en plus nombreux à se rallier au mouvement de grêve prévu le 18 octobre prochain. Ce mouvement avait été lancé il y a quinze jours par les cheminots pour protester contre la réforme des régimes spéciaux de retraite.

Le 19 septembre dernier, six des huit syndicats de cheminots - CFDT, CGT, FO, CFTC, Sud Rail et CGC - lançaient un appel au débrayage pour la journée du 18 octobre afin de protester contre la réforme des régimes spéciaux annoncée la veille par le gouvernement.
C'est ainsi que depuis deux semaines, de nombreux syndicats viennent se joindre à un mouvement qui monte progressivement en puissance. Derniers ralliements en date, les salariés du notariat (CGT) et les enseignants et fonctionnaires (FSU) ont appelé hier à se mobiliser pour défendre leurs acquis. Petit rappel chronologique :

Chronologie du ralliement

- Mercredi 19 septembre : les cheminots de la SNCF (6 syndicats) lancent un appel au débrayage.

- Jeudi 20 septembre : FO-Energie appelle « l'ensemble des électriciens et gaziers à se mobiliser ».

- Jeudi 27 septembre : la Fédération CGT des Mines et Energie, syndicat majoritaire d'EDF-GDF, rejoint le mouvement pour protester contre «la remise en cause des régimes spéciaux et la fusion Suez-GDF, soit deux engagements de Nicolas Sarkozy qui avait dit lors de sa campagne qu’il ne privatiserait pas Gaz-de-France et qu’il ne toucherait pas au statut des gaziers et électriciens ».

- Vendredi 28 septembre : cinq organisations de salariés de la RATP (la CGT, la CFTC, FO, les Indépendants et la CFTC) appellent à la grève.

- Lundi 1er octobre : la CFDT et la CFE-CGE Energie rejoignent la CGT et la FO dans le mouvement.

- Mardi 2 octobre : deux syndicats de l'UGFF (Union générale des fédérations de fonctionnaires), la CGT et Solidaires, appellent à la grève pour dénoncer « la casse de la fonction publique » et les « projets néfastes » à son encontre. Le même jour la Fédération FO Employés et Cadres appelle « à soutenir les actions du mouvement de grève ». Cette fédération regroupe des personnels divers : les clercs de notaire, les VRP, les agents de la Sécurité Sociale ou des Assedic et les employés de banque. Outre les régimes spéciaux, elle proteste contre la fusion ANPE-Unedic.

- Mercredi 3 octobre : la CGT a appelé l'ensemble des salariés du notariat (50 000 personnes en France) , ainsi que la FSU, Fédération syndicale unitaire, premier syndicat de la fonction publique, qui appelle les enseignants et les fonctionnaires à se joindre au mouvent de grève.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION