Le Prefon: la prévoyance des fonctionnaires

Jeudi 27 Septembre 2007 - Actualités sur l'épargne retraite

Le Prefon: la prévoyance des fonctionnaires

 Le Préfon a été créé en 1967 et malgré 40 ans d'existence, il reste encore peu connu en France. Il s'agit d'un système de complément de retraite par capitalisation réservé aux fonctionnaires et à leurs conjoints.

 

La Caisse nationale de prévoyance de la fonction publique, plus communément appelée Préfon, a pour objectif de pallier la chute des revenus des fonctionnaires -titulaires ou non et de leurs conjoint(es) ou veuf(ves)- lors du passage à la retraite. La pension de retraite étant calculée sur le salaire fixe de la personne -sans compter les primes- la baisse de revenus peut s'avérée brutale. Le Préfon, association de loi 1901, est géré par plusieurs assureurs avec à leur tête la CNP Assurances.

Au choix, il est possible de cotiser de façon annuelle, de racheter des points retraite ou les deux. On peut aussi choisir la périodicité de ses cotisations ( au mois, au trimestre ou à l'année).

Comment cotiser ?


En 2006, il existait onze classes de cotisations variant de 212,79 euros à 3820,20 euros. En 2007, deux nouvelles classes de cotisations ont vu le jour. Aujourd'hui, la classe de cotisation maximale est de 6480 euros. A savoir que des cotisations plus fortes entrainent une retraite complémentaire plus élevée. En fonction de l'évolution de ses revenus, le changement de classe est autorisé une fois l'an.

Le rachat des points


Le rachat de points retraite dépend de la date d'affiliation au Préfon. Avant la fin 2004, l'ensemble des points (depuis l'entrée dans la vie active) peut être racheté, toutes les cotisations manquantes seront ainsi reversées.
Au delà, les conditions sont différentes ( en conséquences de la loi Fillon). Si l'inscription au Préfon s'effectue entre 2005 et 2009, il est possible de racheter les points dans une limite de six ans. Entre 2010 et 2012, la limite est fixée à deux ans.

Quels avantages ?


C'est un fait, plus tôt un fonctionnaire cotise, moins les points retraite coûtent chers à l'unité. Il est donc plus avantageux de s'inscrire au Préfon à 30 ans qu'à 50 ans.
Outre un complément retraite, le Préfon offre un avantage fiscal à ne pas négliger. Chaque année, les cotisations sont déductibles à hauteur de 10 % des revenus professionnels nets de l'année antérieure.
En cas de décès, le Préfon fonctionne comme une assurance vie, si l'option de réversibilité a été contractée. En cas de décès avant, ou un an après le départ à la retraite, une pension est versée au bénéficiaire choisi.


Pour en savoir plus : http://www.prefon.asso.fr/

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION