Réaction des syndicats à l'issue des rencontres avec le ministre

Mardi 27 Avril 2010 - Actualités réforme 2010

Réaction des syndicats à l'issue des rencontres avec le ministre

Au cours de ces rencontres, Eric Woerth n'a pas réussi à rassurer les organisations syndicales qui se disent «inquiètes».

La CGT (premier syndicat de la fonction publique) défend que la remise en cause du calcul «est […] une ligne jaune. La CGT n'acceptera pas de négocier sur quelque chose qui ne pourra qu'avoir des conséquences dramatiques pour les personnels et la qualité du service public», selon les propos de son représentant Jean-Marc Canon. «Nous avons toutes les raisons sinon d'avoir peur, en tout cas d'être inquièts sur les réformes que vont nous être proposées», ajoute-t-il.

Anne Balthazar, du FO (deuxième syndicat des fonctionnaires), prévoit que «les fonctionnaires ont du souci à se faire». «On a l'impression que ce sont [les fonctionnaires] qui vont payer la facture». La représentante du FO précise également qu'elle craint «que tout ce qui dépasse soit raboté», comme par exemple «des spécificités comme le mode de calcul, quelques droits particuliers pour les femmes». «On n'est pas confiants», dit-elle pour qualifier l'état d'esprit du syndicat.

Du côté de la CFTC-fonction publique, Bernard Sagez avoue être «plutôt inquiet des résultats que [la réforme] pourrait produire sur la pension des différents agents de la fonction publique». Il estime aussi que «dans la situation actuelle, on ne peut pas remettre en cause le calcul des retraites» des fonctionnaires en sachant qu' «entre le privé et le public, il n'y a pas tant de différences que ça», lorsqu'on compare les taux de remplacement (pourcentage de la pension par rapport au salaire d'activité).  

L'Unsa et la FSU rejoignent les positions de la CFDT en qualifiant d' «inconcevable» (Unsa) cette remise en question du mode de calcul, une «ligne rouge» selon la FSU.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION