La possible réforme du calcul des retraites

Dossiers réforme retraite

La possible réforme du calcul des retraites

Une réforme rendue nécessaire

Le système actuel est issu des réformes successives de ces dernières années.

En effet, si le principe de base n'a pas été révisé, les modalités ont beaucoup évolué.

 

En pratique, le calcul du montant de la pension de retraite de base du régime des salariés repose sur un taux appliqué à un salaire de référence. Ce produit est ensuite proratisé en fonction du nombre d'années de cotisations au régime général.

 

Le système traditionnel est donc un système par répartition, dans le cadre duquel les travailleurs d'aujourd'hui cotisent pour verser les pensions aux retraités d'aujourd'hui.

 

Les différentes réformes, prises dans le cadre de la faillite annoncée de ce système, laquelle est due notamment au vieillissement de la population, ont consisté non pas à modifier ce système, mais à l'adapter.

Ainsi, le nombre d'années de cotisations requis pour le service d'une pension à taux plein a été progressivement allongé, tout comme le nombre d'années de cotisations nécessaire pour le service d'une pension complète.

En outre, le nombre d'années prises en compte pour la détermination du salaire de référence a été allongée, entraînant souvent une diminution du montant des pensions.

 

Malgré toutes ces réformes, la faillite du système reste une éventualité plus que probable.

D'autres pistes doivent donc être explorées. Certaines sont régulièrement citées, telles que le report de l'âge légal de la liquidation de la retraite, ou la réforme du calcul des retraites.

 

C'est donc, par le biais de l'article 74 de la loi de financement de sécurité sociale pour 2009, la voie de la réforme du calcul des retraites qui a été choisie.

 

Aux termes de cet article, deux nouveaux systèmes doivent être étudiés :

- le régime par points,

- le régime de comptes notionnels de retraite.

 


Cliquez ici pour estimer votre retraite


Faites nous part de votre témoignage