La possible réforme du calcul des retraites

Dossiers réforme retraite

La possible réforme du calcul des retraites

Le régime de comptes notionnels de retraite (le modèle suédois)

Le régime de comptes notionnels de retraite est inspiré du modèle suédois.

 

La Suède a, tout comme la France, dû faire face à des contraintes démographiques dans le recherche de l'équilibre de son système de retraite.

 

A l'origine, le système public de retraite suédois fonctionnait sur un système par répartition tout comme en France. Le vieillissement de la population l'a contrainte à réformer son système.

Cette réforme a été approuvée par la plupart des représentants du Parlement suédois (environ 85 % de ses membres). L'idée était d'adopter une réforme qui permettrait d'atteindre l'équilibre à long terme du système en réglant tous les problèmes qui y étaient liés.

 

Le système adopté par la Suède est en fait double : d'une part un régime par répartition (les comptes notionnels), d'autre part un régime par capitalisation (les comptes capitalisés).

 

Les comptes notionnels consistent dans la capitalisation virtuelle des cotisations versées. Au moment de la liquidation, le capital virtuel est converti en pension par l'application d'un coefficient de conversion, lequel dépend de l'espérance de vie de la génération à laquelle l'assuré appartient et de l'âge auquel il demande la liquidation de sa pension de retraite. En effet, le coefficient varie selon la durée estimée de la retraite de la personne qui obtient la liquidation de sa pension.

Dans ce système, et en théorie, le montant total des pensions versées correspond au montant total des cotisations versées au cours de la carrière de l'assuré, et ce même si ce sont bien toujours les cotisations versées aujourd'hui qui financent les pensions d'aujourd'hui.

 

 


Cliquez ici pour estimer votre retraite


Faites nous part de votre témoignage