Réforme Fillon : l'échec de la surcote

Mardi 22 Juillet 2008 - Actualités réforme 2010

Réforme Fillon : l'échec de la surcote

Cinq ans après la réforme des retraites dite Loi Fillon, la Cnav établit un bilan très mitigé. Le dispostif de surcote notamment n'a incité que très peu de salariés à travailler au delà de 60 ans.

 

Dans sa revue « Retraite et Société » n°54, la Cnav dresse le bilan cinq années après l'instauration de la loi portant réforme des retraites dite loi Fillon. Un chapitre notamment est consacré à la surcote, dispositif créé pour inciter les salariés à prolonger leur activité professionnelle au delà de 60 ans, alors qu'ils ont déjà travaillé la durée requise. Il consiste en une majoration de la pension, qui augmente avec le nombre de trimestres cotisés au delà de l'âge légal.

 

7,6% de surcotés

 

Ainsi en 2007, la surcote concernait 7,6% des assurés du régime général. C'est peu, mais l'échec apparaît encore plus flagrant quand on sait qu'en 2003, avant la mise en place du dispositif la proportion était déjà de 7% de « surcotés » ! Comme le souligne la Cnav, « il semblerait donc qu'à ce jour, cette mesure n'ait pas induit de changement fondamental dans le comportement des futurs retraités ».

 

Pour la Cnav, ce faible d'engouement pour la surcote est lié au faible taux d'emploi des 55-64 ans, lui même lié à un manque de volonté de la part des entreprises de conserver leurs travailleurs plus âgés mais aussi à un manque d'information des salariés.

 

Profil type

 

Les « surcotés » représentent donc une minorité dans la population. La Cnav a pu établir un profil type : en 2006, 64% d'entre eux étaient des hommes, 59% étaient des polypensionnés (pensionnés de plusieurs régimes). Les surcotés ont aussi un salaire annuel moyen plus élevé (47 000 euros contre 22 000 euros pour ceux qui choisissent de partir en retraite), ils sont cadres (56%) ou exercent une profession intellectuelle supérieure, travaillent dans une entreprise favorable à ce dispositif et sont bien informés de leurs droits.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

5 commentaires - Voir les commentaires

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION