41 ans de cotisations dès 2012 ?

Mardi 30 Octobre 2007 - Actualités réforme 2010

41 ans de cotisations dès 2012 ?

La commission de garantie des retraites a rendu hier un avis favorable à l'allongement de la durée obligatoire de cotisation à 41 ans d'ici 2012 pour les salariés du privé. Cet avis confirme les mesures prises par la loi Fillon d'août 2003.


Pour avoir droit à une retraite à taux plein en 2012, les salariés du privé devront avoir cotisé pendant 41 annuités (soit 164 trimestres) au lieu des 40 actuelles. Cet allongement se fera de manière progressive entre 2009 et 2012, à raison d'un trimestre par an.

Cette mesure était prévue depuis août 2003 et l'adoption de la loi Fillon, mais était soumise à la condition que l'évolution de l'espérance de vie puisse effectivement permettre cet allongement, et préserver ainsi l'équilibre entre le temps de travail (deux tiers) et le temps passé à la retraite (un tiers). En clair, les jeunes générations doivent cotiser plus longtemps car elles vivent plus longtemps, mais, sur une vie, l'équilibre reste identique entre le temps de travail et celui de retraite

Pas de surprise
Et c'est ce qu'a confirmé hier la commission de garantie des retraites*. Elle se base sur des données de l'Insee pour établir ce jugement. Ces données révèlent que l'espérance de vie à 60 ans était de 22,39 ans en 2003 et qu'elle sera de 23,74 ans en 2012.

Cette conclusion de la commission n'est pas une surprise. Prévue par la loi 2003, le Premier Ministre François Fillon avait tenu a enfoncé le clou dès le 25 septembre dernier, lors d'un discours prononcé pour les soixante ans de la caisse de retraites des cadres (Agirc). Le passage aux 41 ans « n'est pas une option », avait-il souligné. L'allongement figure d'ailleurs dans un document annexé au projet de loi de financement de la sécurité sociale de 2008, qui doit être voté aujourd'hui par les députés.


(*) Pour en savoir plus sur cette instance, consultez notre article « Ces instances qui planchent sur nos retraites », du 24 octobre 2007.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION