Régimes spéciaux : la grève largement suivie

Jeudi 18 Octobre 2007 - La retraite par métier

Régimes spéciaux : la grève largement suivie

La grève massive annoncée par les syndicats et redoutée par le gouvernement semble bien avoir eu lieu. A la SNCF on comptait 75% des personnels gréviste à la mi-journée, davantage que pendant les grèves de 1995. Xavier Bertrand s'est dit prêt à recevoir à nouveau les syndicats dès la semaine prochaine.
 
Plus de trois-quart du personnel en grève dont 90% chez les conducteurs : à la SNCF, les syndicats semblent satisfaits de cette journée de mobilisation, qui a lieu pour protester contre les réformes en cours des régimes spéciaux de retraite. Pour le secrétaire général de la CGT-Cheminots, Didier Le Reste, « le mouvement est exceptionnel ». Quant à Bernard Thibault, secrétaire général de la CGT, il a appelé le gouvernement à prendre la mesure de la mobilisation et à ouvrir une « vraie négociation ».
Trafic ferroviaire fortement perturbé
Le trafic ferroviaire était très fortement perturbé dans la matinée sur toute la France. Moins de 5% des trains circulaient, selon Guillaume Pepy, le directeur général exécutif de l'entreprise. Seuls 46 TGV sur 700 quotidiens devaient circuler entre Paris et la province et le trafic restera réduit vendredi matin. En revanche, huit Eurostar sur dix circulaient et six Thalys sur dix, avant un retour à la normale vendredi. Dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, le trafic SNCF était quasiment à l'arrêt. A Lyon également, le trafic était très perturbé avec seulement deux TGV prévus dans le sens Lyon-Paris et trois dans le sens Paris-Lyon. À Orléans, seulement deux trains régionaux ont assuré le trajet vers Paris avant 8 heures.
Mouvement moindre des transports urbains
Outre la SNCF, le mouvement est particulièrement bien suivi à la RATP où 59% du personnel était en grève : aucun train ne circulait sur les lignes A et B du RER, aucun tramway, peu de bus et de métros. Mais cette mobilisation ne s'est pas ressentie aussi fortement dans toutes les villes. A Lyon, comme à La Rochelle, Angoulème ou Montpellier, le trafic était légèrement perturbé. Tandis qu'à Marseille, Nantes, Lille ou encore Bordeaux et Strasbourg, les réseaux ont fonctionné normalement.
 
Faible participation des fonctionnaires
Le ministère de la Fonction publique a lui annoncé que 7% des agents en moyenne, faisaient grève. Selon le ministère, ce taux était de 20% en février 2007, lors de la dernière grève dans la Fonction publique, et de 56% en 2003, lors des mouvements de protestation contre la réforme alignant le régime de retraite des fonctionnaires sur celui des salariés du privé.
 
Bonne mobilisation des Mines et Energie
Dans le secteur de l'énergie, de 80 à 100% des équipes de conduites dans les centrales nucléaires participent à la grève, selon la CGT des Mines et de l'énergie. Selon les directions de GDF et d'EDF, 45,5% des gaziers sont en grève et 43% des électriciens.
 
Manifestations
Dans toute la France plusieurs manifestations ont eu lieu. Quelque 25 000 manifestants participaient à celle de Paris. A Marseille, ils seraient près de 50 000 à avoir manifestés, selon les organisateurs. Des cortèges ont également défilé à Nantes, Bordeaux, Nice ou encore Rouen et Rennes, rassemblant quelque milliers de manifestant dans chaque ville.
 
La grève reconduite ?
Xavier Bertrand, ministre du Travail s'est dit « prêt à recevoir les organisations syndicales dès la semaine prochaine ». Il n'a cependant pas précisé s'il était prêt à renégocier certains points de la réforme comme le demandent les syndicats.
Les assemblées générales de cheminots ont décidé de reconduire la grève pour vendredi « à 95% », notamment dans toutes les gares parisiennes ainsi qu'à Lyon et Marseille, a affirmé Christian Mahieux, responsable de SUD Rail. « Des dizaines d'assemblées générales se sont déjà tenues avec beaucoup de monde sur les sites SNCF et à 95% les cheminots ont décidé de la reconduite de la grève vendredi ».

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION