La retraite des chirurgiens-dentistes

La retraite par métier

La retraite des chirurgiens-dentistes

- enfin lorsque l'agent est lourdement handicapé à savoir atteint d'un taux d'incapacité permanente au moins égal à 80 %, et qu'il justifie d'une certaine durée d'assurance dans un ou plusieurs autres régimes obligatoires, dont une partie doit avoir donné lieu à cotisation à sa charge, dans les conditions suivantes :

  • à 55 ans s'il justifie d'une durée d'assurance d'au moins 120 trimestres dans un ou plusieurs autres régimes obligatoires, dont 100 ayant donné lieu à cotisation à sa charge ;

  • à 56 ans s'il justifie d'une durée d'assurance d'au moins 110 trimestres dans un ou plusieurs autres régimes obligatoires, dont 90 ayant donné lieu à cotisation à sa charge ;

  • à 57 ans s'il justifie d'une durée d'assurance d'au moins 100 trimestres dans un ou plusieurs autres régimes obligatoires, dont 80 ayant donné lieu à cotisation à sa charge ;

  • à 58 ans s'il justifie d'une durée d'assurance d'au moins 90 trimestres dans un ou plusieurs autres régimes obligatoires, dont 70 ayant donné lieu à cotisation à sa charge ;

à 59 ans s'il justifie d'une durée d'assurance d'au moins 80 trimestres dans un ou plusieurs autres régimes obligatoires, dont 60 ayant donné lieu à cotisation à sa charge.

 

3. La limite d'âge

La pension de retraite est servie d'office lorsque l'agent a atteint la limite d'âge. C'est la procédure de radiation des cadres pour limite d'âge. Cette limite d'âge est définie par corps. Elle est en principe de 65 ans dans les services sédentaires, et de 60 ans dans les services actifs. Cette limite peut être reculée, sous la condition que l'agent soit physiquement apte à exercer ses fonctions, dans les cas suivants :

- d'une année par enfant à charge, dans la limite de 3 années (voire 4 en cas d'enfant handicapé) ;

- d'une année pour l'agent parent de 3 enfants vivants à l'âge de 50 ans.

En outre, l'agent peut obtenir de poursuivre son activité s'il ne justifie pas du nombre de trimestres nécessaire pour le service d'une pension à taux plein.

Enfin, le maintien en activité de l'agent peut être imposé dans l'intérêt du service.

 


Cliquez ici pour estimer votre retraite