La retraite des chirurgiens-dentistes

La retraite par métier

La retraite des chirurgiens-dentistes

c. La pension de retraite complémentaire

 

1. Les conditions de liquidation de la pension de retraite complémentaire

Les prestations sont servies sur demande de l'assuré à partir de 65 ans.

L'assuré qui demanderait la liquidation de sa pension à partir de 60 ans, mais avant 65 ans, verrait sa pension diminuée de 5 % par année d'anticipation, sauf lorsque son état de santé le contraint à cesser ses fonctions et le rend inapte à exercer toute activité professionnelle.

Les femmes chirurgiens-dentistes bénéficient d'une année d'anticipation par enfant élevé pendant au moins 9 ans avant son seizième anniversaire.

Les autres conditions d'obtention de la pension de retraite complémentaire tiennent à la cessation de l'activité de l'assuré et au fait d'être à jour de l'ensembles des cotisations.

 

2. Le montant de la pension de retraite complémentaire

La pension servie est égale au produit du nombre de points acquis et de la valeur du point.

A titre indicatif, la valeur du point est établie à 22,56 Euros pour 2008.

 

Ce montant peut être minoré, en fonction de l'âge de liquidation, dans les conditions telles qu'énoncées ci-avant.

 

Le montant de la pension peut être majoré de 10 % lorsque l'assuré a eu au moins 3 enfants, ou s'il a élevé au moins 3 enfants pendant 9 ans jusqu'à leur 16ème anniversaire.

 

Si le nombre des points cotisés lors de la liquidation de la retraite est inférieur à 480 points ou à 720 points pour les adhérents inscrits antérieurement dans les anciennes classes I ou II, ces adhérents pourront bénéficier d'une retraite au moins égale à 480 points dans la classe I et à 720 points dans la classe II, sous réserve de rachats à la liquidation.

 


Cliquez ici pour estimer votre retraite