La retraite des commerçants et industriels

La retraite par métier

La retraite des commerçants et industriels

  1. La retraite complémentaire

 

Le conjoint survivant doit avoir été marié deux ans avec l'industriel ou le commerçant, à moins qu'un enfant ne soit issu du mariage.

Le conjoint doit avoir au minimum 60 ans.

Le conjoint divorcé peut également en bénéficier, à condition de n'être pas remarié.

La pension correspond à 60 % du montant de la pension acquis par l'industriel ou le commerçant.

 

  1. Les démarches

 

La pension de réversion doit être demandée auprès de la dernière caisse d'affiliation de l'assuré décédé, au moyen du formulaire unique de demande de pension de réversion commun aux régimes de base des salariés du régime général, des salariés et des non salariés du régime agricole, et du régime social des indépendants. La demande vaut à la fois pour le régime de base et le régime complémentaire.

 


Cliquez ici pour estimer votre retraite