Passer sa retraite à l'étranger

La retraite et l'étranger

Passer sa retraite à l'étranger

 I. L'Etat de résidence

L'Etat de résidence détermine le sort des différentes solutions en matière de démarches, de protection sociale, et d'imposition.
 
En effet, tout d'abord au sein de l'Union Européenne (UE), l'existence de règlements communautaires a pour effet d'apporter certaines garanties juridiques au ressortissant français qui souhaite résider dans un Etat membre.
Les Etats membres de l'UE, au nombre de 27, sont les suivants :
- Allemagne
- Autriche
- Belgique
- Bulgarie
- Chypre
- Danemark
- Espagne
- Estonie
- Finlande
- France
- Grèce
- Hongrie
- Irlande
- Italie
- Lettonie
- Lituanie
- Luxembourg
- Malte
- Pays-Bas
- Pologne
- Portugal
- République tchèque
- Royaume-Uni
- Roumanie
- Slovaquie
- Slovénie
- Suède
 
 
En outre, les règlements communautaires en matière de protection sociale sont applicables aux Etats membres de l'Espace économique européen (EEE), dont font partie les Etats membres de l'UE, ainsi que les Etats suivants :
- Islande
- Liechtenstein
- Norvège
 
Enfin, la Suisse applique les règlements communautaires en matière de protection sociale depuis les accords bilatéraux sur la libre circulation des personnes du 21 juin 1999, entrés en vigueur le 1er juin 2002.

 


Cliquez ici pour estimer votre retraite