La retraite des experts-comptables

La retraite par métier

La retraite des experts-comptables

L'assuré a toutefois la possibilité d'opter chaque année pour la classe immédiatement supérieure à celle correspondant à son revenu.

A partir de l'âge de 60 ans, il peut opter pour la classe de son choix. Mais elle ne peut être ni supérieure à celle dans laquelle il cotisait à l'âge de 59 ans, ni inférieure à celle qui correspond à sa tranche de revenus.

 

Le défaut de preuve du montant des revenus professionnels de l'avant-dernière année entraîne la cotisation pour la classe la plus élevée.

 

Des exonérations peuvent être accordées :

- aux assujettis reconnus incapables d'exercer la profession pendant plus de 6 mois,

- ou aux assujettis atteints d'une invalidité au moins égale à 100 %, entraînant le recours constant à l'assistance d'une tierce personne.

 

En outre, les experts-comptables âgés de moins de 30 ans lors de la date d'effet de leur affiliation peuvent demander à être exonérés au titre de leurs 4 premiers trimestres d'affiliation.

 

L'assuré a la faculté de verser une cotisation supplémentaire, laquelle pourra donner droit à une pension de réversion égale à 100 % de la pension du défunt, dans les conditions reprises dans le tableau tel que reproduit ci-dessous :

 

Revenus professionnels 2006 (en Euros)

Classes

Cotisation facultative du conjoint (en Euros) pour 2008

Inférieur à 31.099,00

3
566,00

Jusqu'à : 34.676,00

4
754,00

Jusqu'à : 42.995,00

5
943,00

Jusqu'à : 54.735,00

7
1.320,00

Jusqu'à : 62.054,00

10
1.885,00

Jusqu'à 71.606,00

12
2.262,00

Jusqu'à 75.960,00

15
2.828,00

Supérieur à 75.960,00

18
3.393,00

 


Cliquez ici pour estimer votre retraite