La retraite des experts-comptables

La retraite par métier

La retraite des experts-comptables

2. Le calcul de la pension

Le montant de la retraite est égal au produit du nombre de points figurant au compte de l'assuré par la valeur du point.

 

Le nombre de points figurant au compte de l'assuré dépend de la classe de cotisation, dans les conditions suivantes :

 

Classes

Points attribués

3
36
4
48
5
60
7
84
10
120
12
144
15
180
18
126

 

S'agissant des exonérations telles que mentionnées ci-avant :

- l'exonération relative à l'invalidité au moins égale à 100 % entraînant le recours constant à l'assistance d'une tierce personne est à hauteur de la moitié, et dans le cas, l'intégralité des points correspondant à la cotisation est inscrite au compte de l'intéressé,

- l'exonération relative à l'incapacité d'exercice professionnel de plus de 6 mois, qui n'est accordé que pour la classe de cotisation la moins élevée, comporte l'attribution des points correspondant à cette classe.

- enfin l'exonération accordée pour les 4 premiers trimestres d'activité des experts-comptables âgés de moins de 30 ans au moment de leur affiliation n'entraîne aucune attribution de points.

 

A titre indicatif, la valeur du point de retraite est égale à 5,19 euros pour 2008.

 

Enfin, il est possible, sous certaines conditions, de procéder à des rachats de points.

 

c. La pension de réversion

La pension de réversion est versée au conjoint survivant non remarié (à partir de 65 ans pour un veuf, 60 ans pour une veuve), dont le mariage avec le défunt a duré au moins 2 ans, cette condition étant supprimée si un enfant est issu de cette union.

Lorsque le conjoint survivant est un veuf, le défunt doit en outre justifier d'un minimum de 360 points.

Son montant correspond en principe à la moitié des points du défunt. Lorsque le défunt a versé les cotisations facultatives, elle est de 100 % des points du défunt.

La pension de réversion n'est soumise à aucune condition de ressources.

 


Cliquez ici pour estimer votre retraite