Les femmes et la retraite

Préparer sa retraite

Les femmes et la retraite

B. Les retraites complémentaires

 

a. La femme en tant que collaboratrice

Les développements relatifs à la retraite de base peuvent être repris ici.

S'agissant des cotisations, la base de calcul ne peut excéder :

- 4 fois le PSS pour les conjoints collaborateurs d'artisans,

- 3 fois le PSS pour les conjoints collaborateurs d'industriels et de commerçants.

Les conjoints collaborateurs, qui cotisent à titre personnel peuvent prétendre aux prestations personnelles de la retraite complémentaire.

 

b. La femme en tant que mère

Dans le régime complémentaire des artisans, l'assurée qui bénéficie d'une majoration pour enfants dans le cadre du régime de base se voit attribuer gratuitement 128 points par enfant.

 

c. La femme en tant qu'épouse

 

1. La retraite complémentaire des commerçants ou des industriels

Le conjoint survivant doit avoir été marié pendant au moins 2 ans avec l'industriel ou le commerçant, à moins qu'un enfant ne soit issu du mariage.

Le conjoint doit avoir au minimum 60 ans.

Le conjoint divorcé peut également en bénéficier, à condition de n'être pas remarié.

La pension de réversion correspond à 60 % du montant de la pension acquis par l'industriel ou le commerçant.

 

2. La retraite complémentaire des artisans

Le conjoint survivant doit avoir été marié pendant au moins 2 ans avec l'artisan, à moins qu'un enfant ne soit issu du mariage.

La femme conjoint survivant doit avoir au minimum 55 ans, sauf cas d'inaptitude ou d'invalidité.

La pension de réversion correspond à 60 % du montant de la pension acquis par l'artisan.

 

3. Les démarches

La demande de pension de réversion vaut à la fois pour le régime de base et le régime complémentaire.

 

 

 


Cliquez ici pour estimer votre retraite