La retraite des infirmiers

La retraite par métier

La retraite des infirmiers

Il est possible de procéder à un rachat de points au moment de la liquidation de la pension de retraite. Le rachat portera sur la différence entre l'abattement pratiqué sur le retraite complémentaire et celui appliqué sur la retraite de base.

Le montant du rachat comprendra un coefficient multiplicateur variant selon l'âge de l'infirmier, dans les conditions suivantes :

 

Âge de l'infirmier

Coefficient multiplicateur

60 ans

11,9

61 ans

11,6

62 ans

11,3

63 ans

10,9

64 ans

10,6

 

d. La pension de réversion

Le conjoint survivant a droit au versement de la pension de réversion à condition que son mariage avec le défunt ait duré au moins 2 ans. Cette condition est supprimée si un enfant est issu de cette union.

Le conjoint survivant s'entend également du conjoint divorcé.

Dans tous les cas il ne doit pas être remarié.

Il doit avoir atteint l'âge de 65 ans. Cet âge abaissé à 60 ans en cas d'inaptitude au travail, ou à 55 ans lorsque le droit à la rente de survie du régime invalidité-décès n'est pas ouvert.

 

Elle est de 60 % du montant de la pension à laquelle l'assuré avait droit ou de celle à laquelle il aurait pu prétendre.

En cas de pluralité de conjoint, le montant de la pension de réversion est proratisé entre chaque conjoint en fonction de la durée respective des mariages.

 

Le conjoint survivant d'un assuré non retraité peut procéder, sous certaines conditions, au rachat de certains points de retraite complémentaire.

 


Cliquez ici pour estimer votre retraite