La retraite des infirmiers

La retraite par métier

La retraite des infirmiers

C. La retraite supplémentaire des auxiliaires médicaux conventionnés

 

a. Les bénéficiaires

Les auxiliaires médicaux, dont font partie les infirmiers, qui exercent leur activité professionnelle non salariée dans le cadre d'une convention avec les organismes d'assurance maladie ou dans celui d'une adhésion personnelle, relèvent obligatoirement du régime supplémentaire des auxilaires médicaux conventionnés.

 

b. La cotisation

Les cotisations de ce régime sont exprimées en fonction d'un index acte médical vieillesse (AMV).

La part due par l'infirmier conventionné est de 40 AMV, celle due par les organismes d'assurance maladie est de 80 AMV.

Elle n'est toutefois appelée qu'à 75 %.

A titre d'information, la cotisation due au titre de l'année de 2008 est de 78,00 euros.

 

Les infirmiers conventionnés peuvent être dispensés de la cotisation lorsque le total de leurs revenus professionnels de la dernière année est inférieur à 1.792,00 euros. La demande de dispense doit être adressée à la CARPIMKO avant le 30 septembre par lettre recommandée avec accusé de réception.

 

c. La pension de retraite

 

1. Conditions de la liquidation de la pension de retraite supplémentaire

L'âge normal de liquidation de la pension de retraite supplémentaire par les infirmiers conventionnés est 65 ans.

Certaines catégories d'infirmiers conventionnés peuvent obtenir la liquidation de leur retraite supplémentaire dès 60 ans :

- les infirmiers conventionnés ayant cessé leur activité au titre de l'incaptitude au travail,

- les infirmiers conventionnés titulaires d'une pension militaire d'invalidité,

- les infirmiers conventionnés anciens combattants,

- les infirmiers conventionnés anciens prisonniers de guerre,

- les infirmiers conventionnés déportés et internés.

 


Cliquez ici pour estimer votre retraite