La retraite des ingénieurs

La retraite par métier

La retraite des ingénieurs

2. La décote

 

Un mécanisme de décote, à savoir un coefficient de minoration, a été prévu par la Loi de 2003 portant réforme des retraites. Il n'est pas applicable aux agents handicapés à 80 % minimum, aux agents mis à la retraite pour invalidité, ou aux agents ayant atteint la limite d'âge de leur grade.

Ce dispositif sera mis en place progressivement, selon un calendrier tel que reproduit ci-dessous, étant entendu qu'à terme le coefficient sera de 1,25 % par trimestre manquant dans la limite de 20 trimestres. Le nombre de trimestres manquants est déterminé en fonction du plus petit nombre entre le nombre de trimestres nécessaire pour atteindre la durée d'assurance pour le service d'une pension à taux plein, tous régimes confondus, et celui nécessaire pour atteindre la limite d'âge du grade détenu par le pensionné.

 

Année

Taux du coefficient de minoration

Age auquel le coefficient de minoration s'annule, exprimé par rapport à la limite d'âge du grade

Jusqu'en 2005
sans objet
sans objet
2006
0,125%

limite d'âge moins 16 trimestres

2007
0,25%

limite d'âge moins 14 trimestres

2008
0,375%

limite d'âge moins 12 trimestres

2009
0,5%

limite d'âge moins 11 trimestres

2010
0,625%

limite d'âge moins 10 trimestres

2011
0,75%

limite d'âge moins 9 trimestres

2012
0,875%

limite d'âge moins 8 trimestres

2013
1%

limite d'âge moins 7 trimestres

2014
1,125%

limite d'âge moins 6 trimestres

2015
1,25%

limite d'âge moins 5 trimestres

2016
1,25%

limite d'âge moins 4 trimestres

2017
1,25%

limite d'âge moins 3 trimestres

2018
1,25%

limite d'âge moins 2 trimestres

2019
1,25%

limite d'âge moins 1 trimestre

 


Cliquez ici pour estimer votre retraite