Retraite à l'Opéra de Paris et la Comédie Française

Mardi 11 Mars 2008 - Actualités réforme 2010

Retraite à l'Opéra de Paris et la Comédie Française

Dimanche 9 mars les deux derniers décrets réformant les régimes spéciaux de retraite de l'Opéra National de Paris et de la Comédie Française ont été publiés au Journal Officiel.

 

Plus discrets que les personnels de la SNCF ou de la RATP, les personnels de l'Opéra de Paris et de la Comédie Française ont pourtant été également concernés par la réforme de leur régime spécial de retraite.

 

A l'automne dernier, une grève de ces personnels avait fortement perturbé la programmation des deux établissements. Les deux décrets mettant en oeuvre la réforme de ces régimes spéciaux de retraites ont donc été publiés ce dimanche au Journal Officiel.

 

A l'Opéra de Paris, le décret concerne 1 680 salariés qui selon leurs différentes catégories, ne pourront pas partir en retraite au même âge. Ainsi les artistes chorégraphiques (danseurs), pourront cesser leur activité à 42 ans, les artistes du choeur à 60 ans, les musiciens, les chefs de chant et les pianistes accompagnateurs à 62 ans et les autres catégories de personnel à 65 ans.

 

A la Comédie Française, dont le régime est alimenté par 347 cotisants et qui reverse une pension à 380 retraités, la durée obligatoire de cotisation pour l'obtention d'une pension à taux plein passera progressivement de 150 trimestres à 160 trimestres d'ici 2012.

 

Comme pour tous les régimes spéciaux réformés, les deux régimes, seront désormais soumis aux mêmes mécanismes de décote et de surcote visant à inciter les assurés à travailler plus longtemps. Les décrets entreront en vigueur le 1er juillet 2008.

Envoyer cet article à un ami

Vos réactions

0 commentaire - Soyez le premier à réagir sur cet article

Vous devez être identifié pour déposer des commentaires !
Si vous êtes déjà inscrit connectez-vous avec le formulaire en haut de page.
Sinon cliquez ici : INSCRIPTION