La retraite des pharmaciens

La retraite par métier

La retraite des pharmaciens

En outre, le pharmacien doit pouvoir justifier de 35 années d'exercice de son activité pour pouvoir prétendre à l'obtention d'une pension complète. A défaut, il ne pourra prétendre qu'à une pension proportionnelle.

 

Le droit à une retraite complète est également acquis au pharmacien qui, après avoir exercé à titre libéral pendant au moins 10 ans ayant donné lieu à versement de cotisation, a racheté les cotisations manquantes.

Le montant du rachat est égal au produit de l'allocation rachetée par la durée moyenne de survie du pharmacien à l'âge de 65 ans. Lorsqu'il est effectué après 65 ans, le montant est diminué de 1/15ème pour chacune des années d'âge excédant 65 ans, sosu réserve que le pharmacien ait exercé à titre libéral pendant au moins 25 ans.

 

Enfin, l'assuré doit cesser son activité, sauf s'il demande à la liquidation de sa pension à partir de 65 ans.

 

c. Le montant de la pension de retraite

Le montant de la pension complète est égal, pour 2008, à 8.280,00 Euros pour 35 années de cotisations.

Il correspond au produit du capital constitutif et d'un coefficient de conversion (termes de rente) fixé par le conseil d'administration et révisé périodiquement pour tenir compte de l'évolution de l'espérance de vie et des résultats financiers du régime.

 

Au-delà de 35 années, la pension est majorée de 1/35ème par année de cotisation supplémentaire (soit 236,57 euros). En-deça, la pension est minorée de 1/35ème par année de cotisation manquante.

 

La pension est majorée de 10 % pour les assurés ayant eu au moins 3 enfants.

 

L'assuré ne peut bénéficier des prestations, facultatives, des autres classes, qu'à condition d'avoir cotisé pendant au moins 10 années. Il est possible, sous certaines conditions, de procéder au rachat de certaines cotisations.

 

Le montant peut également faire l'objet d'un abattement en cas d'anticipation de la demande de liquidation.

 

La retraite est due à compter du 1er jour du mois qui suit :

- soit le 65ème anniversaire,

- soit le 60ème anniversaire en cas d'inaptitude, ou de liquidation anticipée,

- soit la date de réception de la demande d'admission à la retraite lorsque cette demande est postérieure au 65e anniversaire.

La retraite est payable par trimestre et à terme échu.

 


Cliquez ici pour estimer votre retraite