La retraite à la Poste

La retraite par métier

La retraite à la Poste

b. La pension des ayants-cause

Lorsque le fonctionnaire décède en activité, son traitement, augmenté éventuellement des avantages familiaux et du supplément familial de traitement, à l’exclusion de toutes autres indemnités ou allocations, est versé jusqu'à la fin du mois civil au cours duquel intervient son décès, la date d'effet de la pension de ses ayants-cause étant fixée au 1er jour du mois suivant.

 

S'il décède alors qu'il est pensionné, la pension personnelle est versée jusqu'à la fin du mois civil au cours duquel intervient le décès, la date d'effet de la pension de ses ayants-cause étant fixée au 1er jour du mois suivant.

 

La date d'effet des pensions des ayants-cause du régime additionnel de retraite est fixée au 1er jour du mois civil suivant la demande, et ne peut être fixée antérieurement au 1er jour du mois civil suivant celui du décès du bénéficiaire.

 

 

II. La retraite du contractuel à La Poste

Les contractuels relèvent du régime général de la Sécurité sociale au titre de leur retraite de base, et de l'Ircantec au titre de leur retraite complémentaire.

 

A. La retraite de base

 

a. Les cotisations

L'assiette des cotisations est composée de la rémunération reçue par le contractuel, à savoir toutes les sommes versées en contrepartie ou à l'occasion du travail.

Les taux de cotisations sont les suivants :

- 14,95 % des rémunérations ou gains perçus par les assurés dans la limite du plafond de la sécurité sociale, (PSS, soit 2.773,00 euros mensuels pour 2008), soit 8,30 % à la charge de l'employeur et 6,65 % à la charge du salarié,

- et 1,60 % à la charge de l'employeur et 0,10 % à la charge du salarié sur la totalité des rémunérations ou gains du salarié.



Cliquez ici pour estimer votre retraite