La retraite des professions libérales

La retraite par métier

La retraite des professions libérales

Les prestations de la classe 1, obligatoire, sont servies sur demande de l'assuré à partir de 65 ans.

L'assuré qui demanderait la liquidation de sa pension à partir de 60 ans, mais avant 65 ans, verrait sa pension diminuée de 5 % par année d'anticipation, sauf lorsque son état de santé le contraint à cesser ses fonctions et le rend inapte à exercer toute activité professionnelle.

La pension servie est proportionnelle au nombre d'années durant lesquelles l'assuré a cotisé.

Elle est égale, pour 2007, à 8.100,00 Euros pour 35 années de cotisations. Au-delà, la pension est majorée de 1/35ème par année de cotisation supplémentaire. En-deça, la pension est minorée de 1/35ème par année de cotisation manquante.

La pension est majorée de 10 % pour les assurés ayant eu au moins 3 enfants.

L'assuré ne peut bénéficier des prestations, facultatives, des autres classes, qu'à condition d'avoir cotisé pendant au moins dix années. Il est possible, sous certaines conditions, de procéder au rachat de certaines cotisations.

Elles sont servies sur demande de l'assuré à partir de 65 ans.

L'assuré qui demanderait la liquidation de sa pension à partir de 60 ans, mais avant 65 ans, verrait sa pension diminuée de 5 % par année d'anticipation, sauf lorsque son état de santé le contraint à cesser ses fonctions et le rend inapte à exercer toute activité professionnelle.

L'assuré doit cesser son activité, sauf s'il demande à la liquidation de sa pension à partir de 65 ans.

Le montant correspond au produit du capital constitutif et d'un coefficient de conversion (termes de rente) fixé par le conseil d'administration et révisé périodiquement pour tenir compte de l'évolution de l'espérance de vie et des résultats financiers du régime.

 

La pension de réversion est versée au conjoint survivant non remarié de 60 ans au minimum, dont le mariage avec le défunt a duré au moins 2 ans, ou sans condition de durée de ?mariage si un enfant est issu de cette union.

Elle est de 60 % du montant de la pension à laquelle l'assuré avait droit ou aurait pu prétendre.

Le conjoint survivant peut procéder, sous certaines conditions, au rachat de certains points de retraite complémentaire.

 


Cliquez ici pour estimer votre retraite