La retraite des professions libérales

La retraite par métier

La retraite des professions libérales

  1. La retraite complémentaire

 

Il existe une retraite complémentaire obligatoire, pour laquelle les avocats non salariés cotisent, au titre d'une première tranche, à hauteur 3 % des revenus professionnels de l'assuré, jusqu'à 35.640,00 Euros, et au titre d'une seconde tranche, à hauteur de 6 % des revenus professionnels de l'assuré, jusqu'à 142.560,00 Euros

Il existe également une retraite complémentaire facultative, comprenant 3 classes de cotisation.

La pension versée au titre de la retraite complémentaire obligatoire est égale au produit du nombre de points acquis par l'avocat en fonction des cotisations versées.

Au titre de la retraite complémentaire facultative, l'assuré acquiert des droits à pension supplémentaires, correspondant, selon la classe de cotisation, à un pourcentage du nombre de points acquis sur la seconde tranche.

 

La pension de réversion est versée au conjoint survivant de 50 ans au moins non remarié, à condition de justifier de 5 années de mariage avec le défunt, cette condition étant supprimée si un enfant est issu de cette union.

Elle est égale à 60 % de la retraite du défunt.

A défaut de conjoint survivant, les enfants du défunt en sont les bénéficiaires.

 


Cliquez ici pour estimer votre retraite