La retraite des professions libérales

La retraite par métier

La retraite des professions libérales

  1. La valeur du point

 

Elle est de 0,512 euros pour 2007.

 

  1. La durée d'assurance requise pour le service d'une pension complète

 

Pour le service d'une pension correspondant à ce produit, l'assuré doit justifier d'une durée de cotisation égale à 160 trimestres, tous régimes confondus. Jusqu'au 31 décembre 2008 et pour les assurés nés jusqu'au 31 décembre 1948 elle restera égale à 160 trimestres. Mais elle passera progressivement à 164 trimestres par adjonction d'un trimestre par année, pour les assurés nés à partir du 1er janvier 1949.

 

La durée d'assurance dans ce régime correspond aux périodes ayant donné lieu au versement de cotisations au régime concerné, comptées en trimestres. Afin d'être validé, un trimestre doit correspondre à un montant minimal de revenu.

Elle correspond également aux périodes ayant donné lieu à exonération des cotisations pour incapacités d'exercice de plus de 6 mois, les périodes de mobilisation et de captivité mentionnées, aux périodes de service national légal, et aux périodes pour lesquelles un versement pour la retraite a été effectué.

 

  1. La minoration de la pension

 

Lorsque l'assuré prend sa retraite sans justifier de la durée d'assurance requise, la pension est minorée par le biais d'un système de décote, à raison de 1,25 % par trimestre manquant jusqu'au nombre de trimestres requis, ou jusqu'au 65ème anniversaire, en prenant le nombre le plus favorable à l'assuré.

 

  1. La majoration de la pension

 

Conformément aux dispositions des articles L643-3 et R643-8 du code de la Sécurité Sociale, dès lors que l'assuré poursuit son activité alors qu'il a atteint l'âge de 60 ans, sa pension bénéficie d'un surcote, égale à 0,75 % par trimestre effectué dans ce cadre à compter du 1er janvier 2004.

 


Cliquez ici pour estimer votre retraite